Togo : L’ONG CAFE et le Rotary Club Lomé Azur unis pour l’alphabétisation de femmes et jeunes filles

0
90

L’émancipation de la Femme est au cœur des préoccupations à l’ONG Cercle d’Aide Femme-Enfant (CAFE). Cette Organisation Non Gouvernementale est à pieds d’œuvre pour l’alphabétisation de plusieurs dizaines de femmes et jeunes filles portefaix du grand marché de Lomé. Les travaux de cette initiative financièrement appuyée par le Rotary Club Lomé Azur ont été lancés mercredi 16 février 2022 par les premiers responsables de CAFE en présence des représentants de son partenaire ainsi que des autorités locale.

Ouverture des travaux mercredi à Lomé

Selon les résultats de l’enquête à indicateurs multiples (MICS) réalisées en 2010, 43,3% des togolais âgés de 15 à 44 ans sont analphabètes. La même étude rapporte que 977 000 togolais ne savent pas lire ni écrire et parmi ce nombre, plus des deux tiers (2/3) soit 670 000 sont des femmes.

Durant deux semaines, les femmes bénéficiaires de ce projet réunies dans le cadre de cette formation vont suivre des cours d’alphabétisation. Cette démarche de l’ONG CAFE intervient donc à juste titre dans la mesure où elle participe à la réduction du taux d’analphabètes conformément à son plan stratégique 2021-2025 qui vise l’épanouissement de la Femme.

« Nous avons constaté que la plus part de ces femmes se sont retrouvées à Lomé sous l’effet de l’exode rural pour chercher de quoi survivre. A les approcher, on s’est rendu compte que bon nombre d’entre elles sont analphabètes et vulnérables » , a d’abord expliqué Mm Dosèh Sonya Mokpokpo, Présidente de l’ONG CAFE avant de préciser : «  ce projet d’alphabétisation des femmes a pour objectif de former les femmes et jeunes filles analphabètes à savoir lire, écrire, compter, parler le français et aller jusqu’à l’obtention du CEPD. Notre volonté est de les aider à être indépendantes dans leurs initiatives personnelles pour leur autonomisation ».

Les bénéficiaires avec les promoteurs

Ainsi, Cette formation de l’ONG participe selon ses premiers responsables au développement communal de la commune du Golfe 1 et par ricochet, à la volonté des autorités togolaises de réduire le taux d’analphabètes à 16% à l’horizon 2025.

« Les femmes portefaix sont d’une catégorie qui rencontre beaucoup de problèmes. Au Rotary nous tenons beaucoup à l’émancipation de la femme et de la jeune fille, et nous pensons que avec  l’éducation la femme peut tout. Notre démarche à terme est d’aider ces femmes à devenir indépendantes, à se prendre en charge économiquement et à s’émanciper et évoluer dans la vie comme toute personne normale », a partagé Mafleur Améga, Présidente du Rotary Club Lomé Azur.

Durant les 6 prochaines années, l’ONG compte sortir 150 femmes et jeunes filles de l’analphabétisme dans le cadre de cette formation.

Reporterdafrique

 

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here