Coopération : L’ABM adopte de nouvelles résolutions pour une gestion efficace des eaux frontalières entre le Togo et le Bénin

0
115

Le Togo et son voisin de l’Est sont résolument engagés à une gestion efficace et concertée des ressources en eaux du bassin du mono y compris son environnement ainsi que son écosystème. Aux yeux des deux voisins, une gestion intégrée et rationnelle des eaux du bassin, reste un gage de développement durable pour les deux peuples riverains. Ce qui traduit la création depuis quelques années de l’autorité du bassin du Mono (ABM) par les deux états riverains du fleuve mono. L’organisation bipartite a tenu à Lomé sa 4ème session ordinaire à Lomé vendredi 21 janvier 2022.

Le ministre Bolidja Tiem vendredi à Lomé

La rencontre qui a enregistré la présence des ministres de l’eau des deux pays a permis aux deux états dresser le bilan des activités menées en 2021 et de convenir du programme de travail et de budget annuel de la Direction exécutive pour l’exercice 2022.

Cette réunion de Lomé placée sous la direction du ministre Togolais de l’eau et de l’hydraulique villageoise, Bolidja Tiem était également l’occasion pour les experts de la AMB de réfléchir sur les mesures à prendre pour favoriser l’évolution progressive de l’institution vers une structure capable d’attirer et de gérer les investissements importants au profit des populations.

« Nous pouvons donc affirmer sans nous tromper que l’ABM est bien le cadre de coordination approprié des actions de développement durable dans le bassin du Mono. Convaincus que seule la coopération permet d’assurer une gestion durable et une utilisation non conflictuelle des ressources en eau partagées, nos deux pays se sont engagés depuis quelques années dans le processus d’adhésion à la convention des Nations Unies sur la protection et l’utilisation des cours d’eau transfrontières et des lacs internationaux », a martelé le ministre Bolidja Tiem en présence de son collègue du Bénin à l’ouverture des travaux.

A terme, les travaux ont été sanctionnés par les recommandations  suivantes :

1_ L’organisation de la 5ème Session Ordinaire du Conseil des Ministres en République du Bénin, au cours du mois de novembre 2022 ;

  1. l’adoption du rapport d’activités exercice 2021 du Directeur Exécutif de l’ABM ;
  2. l’adoption du Plan de Travail et Budget Annuel (PTBA) exercice 2022 ;
  3. l’exhortation de la République Togolaise à procéder à la notification du projet de construction du barrage de TETETOU à la Direction Exécutive de l’ABM ;
  4. l’invitation du Ministère de l’Eau et des Mines du Bénin à mettre à la disposition de l’ABM un Contrôleur financier ;
  5. l’instruction de la Direction Exécutive de l’ABM pour la réalisation d’un audit des comptes des exercices des années antérieures (2019, 2020 et 2021) de l’institution ; AUTORITE DU BASSIN DU MONO 2
  6. l’instruction de la Direction Exécutive de l’ABM pour la résiliation des contrats des Assistants et Stagiaire actuellement employés au niveau de l’Institution et dont le recrutement n’a pas respecté les procédures en vigueur ;
  7. l’instruction de la Direction Exécutive de l’ABM au respect des textes en vigueur et du manuel de procédures de l’institution ;
  8. l’invitation de chaque Etat Partie à libérer sa contribution financière au budget annuel 2022 de l’Autorité du Bassin du Mono, au plus tard le 31 mars 2022.

Reporterdafrique

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here