Réglementation du bail d’habitation au Togo : La FTI satisfaite, félicite le gouvernement

0
82

Le gouvernement togolais veut mieux faire les choses dans le domaine de l’immobilier. Ceci se traduit par un décret pris en conseil des ministres le 05 janvier dernier relativement à la réglementation de la caution et de la garantie du bail d’habitation.

Alexandre De Souza, jeudi à Lomé

Selon le projet de décret, la caution est désormais à trois 3 mois de loyers et la garantie est à trois 03 mois de loyers. Le gouvernement togolais justifie cette mesure qui s’appliquera dans le grand Lomé par sa volonté de « limiter les spéculations actuelles pratiquées » dans le pays et en particulier dans le grand Lomé.

La décision saluée par le citoyen lambda suscite des réactions notamment chez les propriétaires. Pour sa part, la Fédération Togolaise de l’Immobilier (FTI) qui a pris part  aux travaux techniques ayant abouti à la prise de cette décision s’est dite satisfaite et invite l’exécutif à mieux faire.

En conférence de presse jeudi 13 janvier 2022 à Lomé, les premiers responsables de la fédération ont exprimé leur satisfaction relativement à cette décision du gouvernement et affirment leur disponibilité à œuvrer aux côtés du gouvernement pour le bien de tous notamment dans le secteur de l’immobilier. « Nous avons constaté que les togolais sont très contents par rapport à cette prise de décision. Mais nous à la FTI,  et en tant qu’agents immobiliers nous sommes satisfaits et nous félicitons le gouvernement qui a entendu le cri de détresse des populations. Cette intervention de l’état dans  un domaine privé pour réglementer et encadrer des dérives nous l’attendions depuis longtemps », a expliqué Alexandre De Souza, Président de la Fédération Togolaise de l’immobilier.

Pour le moment les togolais entendent l’arrêter d’application qui permettra à ce décret d’entrer dans sa phase opérationnelle dans le grand Lomé.

Reporterdafrique

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here