Attaques meurtrières au Mali : Le Togo salue la mémoire de ses combattants tués

0
129

Le gouvernement togolais a offert une cérémonie d’hommage national aux sept casques bleus togolais de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), tués le 8 décembre dernier dans l’explosion d’un engin.

En présence des membres du gouvernement, des représentants des institutions de la République, des familles éplorées ainsi que d’une importante délégation du commandement de la MINUSMA, le Président de la République Faure Gnassingbé a salué la mémoire des soldats qui ont consenti au sacrifice suprême pour la cause de la paix.

Au cours de la cérémonie empreinte d’émotion, les sept militaires ont été élevés à titre posthume au rang de Chevaliers de l’ordre du mono.

Il s’agit des Sergents-chefs GNARO Toï, AMÉDEKOUVA Dosseh, Sergent TETENA Atcham, Sergent ABALO Assimah, Sergent PADAKI Poyodi, Caporal-chef LEMOU Essoyo[1]Mawe et soldat de première classe MAWE Awéréou. À l’annonce de l’attaque qui a coûté la vie aux militaires togolais, le chef de l’État avait exprimé tristesse et indignation, tout en réitérant l’engagement du pays pour la paix et la stabilité en Afrique et dans le monde.

La nation toute entière reste reconnaissante aux héros de la paix et forme des vœux de prompt rétablissement à leurs frères d’armes blessés.

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here