Violence faite aux femmes : la Croix Bleue du Togo joue sa partition dans la campagne engagée par MenEngage contre le phénomène au Togo

0
225

La croix bleue du Togo s’honore de la responsabilité confiée à elle par le Réseau MenEngage dans la campagne mondiale engagée depuis le 25 novembre dernier contre la violence faite aux femmes sur le territoire togolais. Jusqu’au 10 décembre prochain, l’organisation déjà très active sur le terrain entend mener plusieurs actions conformément à son mandat pour sensibiliser les populations sur les droits de la Femme. Et pour se faire, les premiers responsables de cette association, misent sur la stratégie de la masculinité positive pour mettre les hommes à contribution dans cette action. Plusieurs activités sont inscrites au programme de cette campagne qui en est à son cinquième jour au Togo et dans le monde.

Lancement des travaux ce lundi à Lomé

Après une séance de causerie débat au profit des femmes de la commune du golfe1 vendredi 25 novembre 2021, les travaux ont été lancé lundi 29 novembre 2021 par la représentation du Réseau MenEgage au Togo  en présence des représentants du gouvernement togolais, des autorités locales notamment celles de la commune du Golfe 1,  d’organisations de la société civile togolaise, ainsi que des premiers responsable de la Croix Bleue du Togo.

« Oranger le monde : Mettre fin dès maintenant à la violence faite à l’égard des femmes » est le thème retenu pour cette 30ème édition de l’évènement qui reçoit l’adhésion des organisations de la société civile, des décideurs de tous ordres ainsi que des femmes elle mêmes au Togo et dans le monde.

Selon le gouvernement togolais, la violence à l’égard de la femme et des filles est l’une des violations des droits de la personne les plus rependues. « Elle se manifeste sous forme physique, sexuelle, émotionnelle économique et ses conséquences sont désastreuses sur la victime, la communauté et la nation toute entière. Ces violences sont rependues dans toutes les couches sociales quel que soit le niveau d’instruction, la culture ou la religion et se rencontre dans plusieurs lieux publics et privés », a expliqué Mme BELIEI Adjè, venue représenter la Directrice du genre du Ministère de l’action sociale.

« Le combat contre la violence faite aux femmes et aux filles nécessite l’implication des hommes, ainsi que des leaders communautaires et religieux. Cette lutte commence à la maison, en sensibilisant les membres de nos familles. Les mentalités associent souvent la masculinité, la virilité et la brutalité. Il est nécessaire de promouvoir une masculinité respectueuse de la femme », a lancé Kodjo Agboblaka, Adjoint au maire de la commune du Golfe 1.

Sont inscrits à l’agenda de cette campagne de conférences publiques, des causeries débats avec les femmes, des conférences débats avec les hommes, rencontre de sensibilisations avec les enseignants ainsi que des séances de life skills avec des élèves.

Pour la croix bleue du Togo, il s’agit au cours de cette mobilisation de faire connaître aux femmes leurs droits relativement à la législation en vigueur au Togo pour en faire usage en cas de violence contre elles. La démarche cette année consiste à associer les hommes identifiés comme acteurs incontournables dans cette lutte.

« Nous parlons de la masculinité positive pour amener les hommes à s’engager aux côtés de femmes pour les aider à jouir de leurs droits et de leurs libertés comme les hommes, nous n’allons pas laisser les femmes réclamer leurs droits seule mais nous estimons qu’il faut que nous hommes qui constatons cette violence à l’égard de la femme nous nous engagions aussi à  donner la liberté et la joie à la femme.  La masculinité positive sous entant comment un homme peut penser donner la joie à la femme sans porter atteinte à son être. Un homme qui revient du service peut aider sa femme à faire la cuisine, c’est aussi de la masculinité positive.» a expliqué Isidore Ayaovi Motchon, Coordonnateur de la Croix Bleue du Togo.

Reporterdafrique

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here