Planification familiale : Le Togo lance la mise en œuvre de ses engagements

0
33

Le gouvernement togolais et ses partenaires notamment l’organisation mondiale de la santé se serrent les coudes pour lutter contre le décès des femmes en travail et la mortalité néonatale. Perdre sa vie en voulant en donner une est donc imprescriptible aux yeux des autorités ainsi que des acteurs de la santé. A ce sujet, deux évènements majeurs ont marqué la journée de mardi 02 novembre 2021 à Lomé la capitale du pays. Il s’agit de la mise en œuvre des engagements Planification Familiale, horizon 2030, du lancement de la célébration des journées mondiales de la contraception et de la sécurité des patients.

Photo prise lors du lancement

Selon des sources officielles, Chaque année dans le monde, on compte environ deux millions d’enfants mort-nés, dont plus de 40% durant le travail par manque de suivi approprié. Une situation qui s’est aggravée avec la survenue de la pandémie liée au corona virus.

En procédant à ces lancements, le Togo honore à ses engagements relatifs au bien-être des ménages. Ainsi,  les six engagements qui rentrent en exécution  s’articulent autour de l’augmentation du taux de prévalence contraceptive moderne chez les femmes en union de 23,1% en 2020 à 32% en 2026 et chez toutes les femmes de 20,4% en 2020 à 29,5% en 2026.

Le 2ème engagement est relative à  l’augmentation de la subvention de l’État de 50% en 2022 et de 25% à partir 2023 jusqu’à 2026.

Le 3ème engagement implique la garantie de l’accès des adolescents et jeunes à des informations complètes et services de qualité adaptée à leur âge et à leur besoin.

Le 4ème, renvoie à  la disponibilité continue des produits contraceptifs au niveau des points de prestations des services selon les politiques normes et protocoles.

Le 5èmefait appel à une  coordination intersectorielle des interventions en matière de planification et l’utilisation des données probantes.

Enfin, le 6ème engagement est la mobilisation des ressources financières par la société civile togolaise intervenant dans la santé, la reproduction et la planification familiale.

« En lançant ces nouveaux engagements FP 2030 du Togo, c’est l’occasion pour le Togo de faire connaître officiellement sa vision et les engagements de la planification familiale du  d’ici 2030 avant leur mise en œuvre », Eugenie Akakpo, Directrice de Cabinet, Représentant le Ministre de la santé, de l’hygiène publique et de l’Accès Universel aux Soins.

Placée cette année 2021 sous le thème: « Sécurité et continuité des soins maternels, néonatals, infantiles et planification familiale de qualité en période en pandémie covid-19 au Togo »,

la Journée mondiale de la sécurité des patients a été instaurée en 2019 dans le but de mieux faire comprendre ce sujet à l’échelle mondiale, renforcer la participation d’un grand nombre public à la sécurité des soins de santé et promouvoir les mesures mondiales d’amélioration de la sécurité des patients. L’objectif est d’inciter les populations à témoigner de leur engagement pour rendre les soins de santé plus sûrs.

Reporterdafrique

 

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here