Togo : Les députés formés par le CADEDT sur « la budgétisation sensible au genre »

0
58

La budgétisation sensible au genre est une préoccupation majeure pour le Centre Autonome d’Études et de Renforcement des Capacités pour le Développement au Togo (CADERDT). Pour ce faire cette institution de la république a organisé du 20 au 23 octobre 2021, à Lomé, une formation de sensibilisation des députés sur « La budgétisation sensible au genre ». Réduire les inégalités liées au genre voilà l’objectif que poursuit le CADERDT en organisant ce séminaire en faveur des membres de l’hémicycle.

Odilia Gnassingbé Directrice exécutive du CADERDT devant les députés à Lomé

Pour le CADERDT, L’Assemblée nationale, au regard de sa triple mission de législation, de contrôle et de représentation, doit jouer un rôle déterminant dans la prise en compte dans le budget de l’État, des priorités des femmes afin de contribuer à réduire, de manière structurelle, les inégalités de genre dans toutes les sphères de la vie.  Le budget de l’État, étant l’outil principal de mise en œuvre des politiques et programmes du gouvernement et l’instrument de redistribution pour protéger les plus faibles et les plus vulnérables dans une société, il doit refléter une meilleure intégration des problématiques des femmes.

Selon les données de l’EDST II 1998 et URD-DGSCN 2000, le Togo indique un taux d’activité féminine supérieur à celui des hommes (63% contre 58%). Ainsi, les femmes togolaises contribuent à la production de la richesse nationale. Pourtant, tous les indicateurs prouvent qu’elles occupent dans leur grande majorité, des positions marginales. Toutefois, des résultats encourageants des mesures d’amélioration de la participation des femmes à la vie publique sont d’ores et déjà perceptibles. En témoignent les dernières innovations constatées tant au niveau de l’exécutif que du parlement.

Ainsi, cette formation de sensibilisation vient donc à point nommé dans la mesure où elle vise à développer les capacités des députés dans l’utilisation des outils d’analyse de genre dans le processus d’examen et de vote du budget de l’Etat afin de leur permettre de contribuer davantage à la promotion de l’égalité et de l’équité de genre au Togo.

Les 4 jours de cette session ont permis au CADERDT et ses partenaires le Ministère de l’économie et des finances et le Centre africain des études supérieures et de gestion (CESAG) de Dakar d’aiguiser les compétences des honorables sur le sujet.

Ils ont été outillés sur la connaissance du profil genre du Togo, les concepts, principes et processus de la budgétisation sensible au genre ; les outils d’analyse genre des budgets et les initiatives de budgétisation sensible au genre émanant du gouvernement et de la société civile. De même, L’importance de la prise en compte du genre dans l’analyse et le vote du budget pour garantir aux hommes et aux femmes les mêmes conditions d’accès à leurs droits et aux opportunités pour jouer pleinement leurs partitions dans le processus de développement du Togo a été mise en lumière.

Reporterdafrique

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here