Promotion de la consommation locale : Le CADERDT valide une note sur l’utilisation de la commande publique pour le Togo

0
75

Une rencontre réunissant des acteurs  de la commande publique et de la consommation locale est en cours à Lomé ce mardi 28 septembre 2021. Les travaux qui se déroulent à l’initiative du Centre d’Etudes et de Renforcement des capacités pour le Développement au Togo (CADERDT) devront à terme permettre au Togo de disposer d’une note opérationnelle relative à  sa politique sur « l’utilisation de la commande publique comme outil de promotion de la consommation locale ».

Birénham Odilia Gnassingbé , Directrice exécutive du CADERDT mardi à Lomé

A en croire les initiateurs, cet exercice intervient en réponse à la volonté des plus hautes autorités de booster l’activité économique dans le pays visant l’amélioration de la qualité de vie des populations conformément aux ambitions attribués aux plan national du développement (PND) et la feuille de route gouvernementale 2020-2025.

La validation du document conçu par le CADERDT et soumis à l’appréciation des experts à travers cette rencontre vise le renforcement ainsi que la diversification de la capacité productive du Togo par une utilisation accrue d’instruments susceptibles d’augmenter la demande de biens et services  au niveau national.

« Le CADERDT dans sa mission d’accompagner les gouvernants à la prise de décisions s’est donné comme impératif d’analyser les contours juridique, institutionnel, et opérationnel  de la recommandation de faire des commandes publiques un outil de promotion de la consommation locale. Le présent atelier de pré-validation est ainsi organisé pour présenter les résultats de nos travaux mais surtout approfondir et mieux identifier avec les acteurs stratégiques… , les conditions sous lesquelles la commande publique pourrait être inutilisée comme un outil efficace de promotion de la consommation locale au Togo », a laissé entendre Odilia Gnassingbé, Directrice exécutive du CADERDT.

Reporterdafrique

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here