Togo : Addiction aux substances psychoactives, la Croix bleue du Togo débloque 2 100 000 F CFA pour sauver des conducteurs de taxi moto de la consommation du Tramadol

0
114

Le développement des compétences de vie courante reste une préoccupation majeure à la Croix Bleue du Togo. Mardi 14 septembre 2021  en présence des autorités administratives et locale de la commune du Golfe, cette organisation non gouvernementale a octroyé une aide financière à des conducteurs de taxi moto de la ville de Lomé. L’action intervient dans le cadre de la continuité de ses  activités de sensibilisation en milieux extra scolaires pour lutter contre les addictions aux drogues et autres produits psychoactifs. A la Croix Bleue du Togo, l’on pense que l’addiction au tabagisme et aux substances psychoactives a aussi pour cause la pauvreté et la précarité. Selon les premiers responsables, l’enveloppe financière d’une valeur de 2 100 000 FCFA destinée à 21 conducteurs de taxi moto à auteur de 100 000F chacun servira à réduire un tant soit peu, les difficultés quotidiennes de cette couche dite vulnérable aux addictions.

Photo de la remise du chèque mardi à Lomé

Connus pour leur réputation  dans l’usage de ces produits notamment le tramadol, à la recherche d’énergie pour plus de rentabilité dans l’exercice de leur métier, les conducteurs de zémidjan sont très souvent victimes d’accidents de la circulation, les entrainant  à l’invalidité ou au pire des cas, à la mort.

Selon le ministère des transports,  au premier semestre de l’année 2021 sur les routes, le Togo a enregistré une  moyenne mensuelle de 600 accidents, 60 morts et 780 blessés, avec les motocyclistes comme principales victimes (68%) sur 4117 engins impliqués.

C’est cet état de choses qui a poussé la croix bleue du Togo à identifier les zémidjan men comme vulnérables aux addictions dues à toute sorte de drogues. « Cette remise de fonds se situe dans le cadre de la continuité des activités que nous sommes en train de mener en milieux extra-scolaire à l’endroit des populations togolaises. Depuis 2019, nous avons à travers des portes à portes, identifié des conducteurs de taxi moto à qui nous avons demandé de nous rejoindre au siège pour des séances d’éducation en matière de développement de compétence de vie courante pour se former comme des pairs éducateurs. Et donc, les bénéficiaires sont ceux-là qui ont suivi la formation avec nous et aujourd’hui, ils vont sur le terrain pour former d’autres conducteurs de taxi moto », a d’abord expliqué Isidore Motchon Ayaovi, Coordinateur de la Croix bleue du Togo.

Et de poursuivre, « ce projet est initié dans le but de lutter contre la consommation de substances psychoactives au Togo. Nous partons du constat selon lequel les projections, les simples sensibilisations à travers des images ne sont plus efficaces et nous avons trouvé d’autres manière de faire qui donnent plus de résultats, ce qui nous a poussé à suivre une formation sur les compétences de vie en Namibie et c’est cela que nous mettons en œuvre dans notre pays pour sauver des vies. Notre attente est de réduire la pauvreté parmi cette couche avec ce fonds d’aide qui peut les aider à ajouter des activités génératrices de revenues à leur métier ».

A en croire les bénéficiaires, ce geste de la croix bleue est salutaire dans la mesure où il les aidera à réduire leurs peines liées à des difficultés financières relatives à l’exercice de leur métier. « Nous sommes très heureux de ce geste de la croix bleue du Togo à notre endroit. Cette aide nous permettra de mettre nos engins en bon état pour éviter les accidents ou encore pour créer d’autres activités génératrices de revenues. Nous leur sommes infiniment reconnaissants », a témoigne un des bénéficiaires.

Reporterdafrique 

 

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here