Georges Komivi Kavegue : ” Nous voulons qu’en matière de liquidation de succession au Togo, ce qui est prévu dans le code de la famille et des personnes et des biens soit appliqué à notre famille”

0
170

La redistribution des biens  d’Augustino Pa de Souza divise les héritiers  issus de la lignée de succession de cette famille. En conférence de presse mercredi à Lomé, Georges Komivi Kavegue, représentant de la lignée Elisabeth Ablawagan  au sein de la succession Augustino de souza dénonce une certaine gourmandise de certains des membres de sa famille. Selon, cet arrière petit fils d’Augustino de Souza, Certains des membres de la famille ont déjà pris des avances sur l’héritage légué depuis plusieurs années. Ces derniers veulent au moment du partage des biens ordonné par la justice  togolaise depuis plus de 20 ans, un partage équitable qui ne prenne pas en compte les avances qu’ils ont consommées au détriment des autres membres de la famille.

Georges Komivi Kavegue

« Le problème est qu’un aïeul  est mort depuis 1960 et a laissé des biens à ses héritiers mais certains parmi eux pour des raisons incompréhensibles ont décidé que eux ils pouvaient déjà prendre des biens, les garder pour eux. Ce qui est interdit par la loi. Maintenant quand on dit en fin on va faire le partage parce que les tribunaux s’en sont mêlés, ils disent d’accord mais ce que nous avons pris comme avance qu’on n’en tienne pas compte et qu’on nous partage ce qui reste de manière équitable. L’autre partie de la famille dit non on n’est pas d’accord », a confié Georges Kavegue à la presse avant de poursuivre: « Nous ne demandons qu’une chose, l’application stricte de la loi, nous ne voulons aucune faveur, nous voulons qu’en matière de liquidation et de succession au Togo ce qui est prévu dans le code de la famille et des personnes  sont appliqué à notre famille ».

Reporterdafrique

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here