Littérature : Annick Adjogah dédicace « Les sentiments »

0
91

Les littératures togolaise et africaine viennent d’accueillir un nouveau-né. « Les sentiments ». L’ouvrage  de 54 pages déposé sur la place publique vendredi 16 juillet 2021 à travers une dédicace à Lomé est un recueil de poésies sentimentales et sensuelles. A travers ses vers, Annick Adjogah de nationalité togolaise et résidant au États-Unis d’Amérique exprime les sentiments d’un être épris d’Amour et du Désir. « Annick est un cœur sensible. Un cœur ouvert. Un cœur qui aime. Sa poésie est d’une grande sensibilité d’une extrême sensualité qui se laisse lire ». Lit-on dans la préface écrit par Ernest Kavege, Professeur de philosophie. Et de poursuivre, le « je » d’Annick est un « je » impersonnel, même si parfois le lecteur peut sembler ou croire se retrouver dans l’intimité de la poétesse. Très vite, il se rendra compte qu’elle se faite le porte-voix de nombreuses de ses semblables qui vivent des sentiments similaires ».

Photo

Je t’ai retrouvé, ami/Amant, Indifférence, Et pourtant, Ton sourire, Ma meilleure amie, sont quelques-uns des titres qui composent ce livre qui transporte son lecteur dans un univers lointain. En questionnant sur qui elle est, « saurons-non faire la différence ? », l’auteur se livre entièrement au lecteur lui révélant ainsi, son amour par l’AMOUR. Ainsi, l’évasion à travers ce bouquin débouche sur l’amour sensuel, l’amour-tendresse, l’amour espoir, l’amour désir, l’amour-tristesse, l’amour perdu, amour cherché, ou encore l’amour retrouvé.

Selon la locutrice, tout tourne autour des sentiments. « Que ce soit l’amour, la haine, la déception, c’est des sentiments. C’est pourquoi j’ai mis le titre au pluriel », a-t-elle expliqué.

Annick Adjogah vendredi à Lomé

En rendant  cet ouvrage  disponible sur le marché, Annick Adjogah espère renforcer la littérature togolaise et donner le gout de la lecture à ses compatriotes à un moment ou la lecture semble ne plus exister. Elle envoie aussi un message aux dirigeants qui devraient faire la promotion des auteurs en inscrivant leurs œuvres dans les différents programmes scolaires. « Je trouve que la lecture perd sa valeur au Togo et il n’y a pas assez de poètes, notre espérance est de retrouver cet ouvrage inscrit au programmes scolaires dans un future proche. Ainsi, je pense qu’avec cet ouvrage nous allons redonner goût aux lecteurs et encourager d’autres jeunes à prendre ce chemin qui est l’écriture de la poésie.  », a partagé Annick Adjogah.

Né le 17 novembre 1971 à Lomé, elle a fait ses études primaires et secondaires dans la capitale togolaise avant de les poursuivre à l’université de Maryland aux États-Unis où elle sera titulaire d’un bachelor’s en langues romantiques option français et espagnole et d’un bachelor’s en sciences de l’Éducation. Elle vit au États-Unis et travaille comme professeur de français et espagnole.

Reporterdafrique

 

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here