Togo: De l’eau potable coule dans les savanes

0
102

Apporter de l’eau potable à près de 95% de la population en milieu rural du Togo d’ici 2025 est l’un des objectifs fixés par le gouvernement dans sa feuille de route. Et pour atteindre ce Cap, d’énormes moyens sont déployés sur le terrain à travers un parterre de projet. À Nagbeni, préfecture de l’Oti Nord dans la région des savanes, l’eau potable est désormais à portée de main grâce aux efforts supplémentaires du gouvernement qui, grâce au projet d’aménagement Hydraulique multi usage de Nagbeni a réalisé un forage qui alimente désormais la localité à travers des bornes fontaines.” Ce château d’eau d’une capacité de 50m3 a permis de réaliser 11 bornes fontaines qui desservent environ 5000 habitants en eau potable à Nagbeni et à Namounbaga.

Photo

Le projet comporte également un deuxième volet qui est l’aménagement d’un espace hydro-agricoles de 28 hectares pour la production des cultures de contre saison”, a indiqué le Directeur régional de l’hydraulique villageoise, monsieur KANOU Diégougbène.

Au sein des bénéficiaires, la joie est grande et ces derniers ne cachent pas leur satisfaction. ” Avant, c’est dans les puits à ciel ouvert que nous puisions de l’eau. Aujourd’hui, grâce à la fontaine, nous ne faisons plus assez d’effort puisque l’eau potable est juste à côté de nous. Nous remercions le gouvernement pour ses efforts qui réduisent les souffrances des populations “, nous a confié madame ALLASSANI Adidjatou.

Aussi faut-il préciser que toujours dans le souci de renforcer le taux de couverture en eau potable dans la région des savanes, le projet BID/UEMOA qui est dans sa phase d’exécution réalisera à terme 11 mini adductions d’eau et 31 forages afin de desservir plus de 75000 personnes en milieu rural et semi urbain.

Quant au projet PASSCO 2 également en cours, la réalisation de 200 forages équipés de pompes à motricité humaine,  la réhabilitation de 100 forages existants y compris 100 latrines à construire dans les centres de santé, les établissements scolaires et dans les communautés sont attendues. Faisant passer le taux de couverture à l’eau potable en milieu rural de 67% à 72% dans la région des Savanes.

Le Directeur régional de l’hydraulique villageoise des savanes appelle les usagers à s’approprier les ouvrages réalisés et rassure ” Nous avons déjà commencé par faire un travail de formation à la maintenance des ouvrages et de sensibilisation des Associations des usagers de l’eau en vue d’une utilisation rationnelle”.

La Rédaction

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here