Services de base au Togo: Des ouvrages d’envergure en cours de finition à Tsévié pour servir de l’eau potable

0
105

La ville de Tsévié, située à 35 km au nord de la Lomé la capitale togolaise est l’une des localités bénéficiaires du Projet Eau et Assainissement au Togo phase 2 (PEAT2), mise en œuvre par le gouvernement avec  l’appui financier de l’Union européenne. Ce projet destiné à offrir un accès durable en eau potable aux populations abouti à ce jour à la réalisation d’infrastructures qualitatives à la disposition de différentes communautés bénéficiaires.

Chateau d’eau en construction à Tsévié

Longtemps confronté à des difficultés d’approvisionnement en eau potable, la ville de Tsévié et ses environs peuvent aujourd’hui pousser un ouf de soulagement pour avoir retenir l’attention des plus  hautes autorités du pays.

A en croire le département en charge des questions liées à l’eau et à l’assainissement, mobilisé toute cette semaine à travers une descente sur les terrains pour visiter les chantiers, des ouvrages de grande capacité de production d’eau par jour sont en cours de réalisation pour leur permettre d’avoir cette denrée de première nécessité à portée de mains.

Devant le constat des équipes de la TDE à Tsévié dans le cadre de cette tournée, le premier est un nouveau château d’eau, d’une capacité de 750 m³ et d’une hauteur de 28 mètres, en construction à N’dagni/Tsévié  ville. Débutés le 12 octobre 2020 pour s’achever le 12 août 2021, les travaux sont à 28% de réalisation, à moins de deux mois de l’échéance contractuelle, soit une consommation de délai de 90% « C’est le moment pour l’entreprise de s’organiser et de préparer ses éléments pour demander une prolongation de délai », a affirmé Claude Edzougou expert assainissement du groupement d’entreprise Louis Berger.

Le deuxième chantier est la  réhabilitation de l’ancien château de Davedi à Tsévié d’une capacité de 1000 m³.

La construction d’un nouveau forage à Tsévié-Hové de 150 m³/h pour la mobilisation d’une production supplémentaire de 3000 m³/j, est également en cours. « Il y a le forage normal qu’on devait faire mais faute de roche, on s’est orienté vers le forage témoin. Actuellement, on est en train de faire le cubage pour l’équiper », a expliqué Devia Kodzo, le conducteur des travaux.

L’équipement du site de traitement d’eau de Tsévié fait également partie des réalisations du PEAT 2. Sur ce  site, l’eau est traitée avant d’être refoulée au château et distribuée ensuite aux populations. La station produit un volume journalier autour de 2000/2100 m³ par jour.

En quoi consiste donc l’équipement de ce site ? « L’équipement consistera à augmenter le volume d’eau journalier à 2500/2600 m³ par jour. Les nouveaux forages en cours de réalisation en plus des anciens forages vont envoyer l’eau ici pour le traitement, et donc ce projet permettra de renforcer le système de pompage. Les pompes de refoulement seront remplacées ainsi que toutes les installations électriques ; et la qualité de l’eau aussi sera améliorée », a répondu Binguitcha Tiyabé, chef département production sud TdE.

Outre ces différentes réalisations du gouvernement dans le cadre du PEAT 2 pour équiper en eau les populations de Tsévié et ses environs, notons la réalisation des travaux en régie avec l’extension de 19 km de réseaux d’adduction et de distribution, la mise en service de cinq 5 bonnes fontaines, la réalisation à coût réduit (branchement promotionnel) de 900 branchements privés et 40 branchements dans les établissements scolaires publics rapprochant davantage l’eau potable des usagers. « L’ensemble de ces actions va nous soulager durablement en matière de pénurie d’eau potable ici à Tsévié. Nous remercions le gouvernement pour ses efforts multiformes dans la lutte pour l’accès universel à l’eau potable pour tous », a confié un des bénéficiaires.

A ce jour, 514 branchements ont été réalisés sur les 900. Les travaux d’assainissement ont également été réalisés avec la construction des latrines familiales.

 « Avant, nous avons un sérieux problème d’eau. Mais depuis quelques temps avec les efforts du gouvernement et grâce aux branchements promotionnels de la TdE, auxquels j’ai souscrit, je ne manque plus d’eau », a témoigné Ayivi Kodjo, bénéficiaires du branchement promotionnel de la TdE.

Le Projet Eau et Assainissement au Togo phase 2 (PEAT 2), est sous la tutelle du ministère de l’eau et de l’hydraulique villageoise, d’un coup total de 5 milliards 212 millions FCFA avec l’appui financier de l’Union Européenne. Il couvre Tsévié, Sokodé et Kara.

La tournée continue avec l’étape de Kara

Reporterdafrique

 

 

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here