Violences faites aux enfants : Le Togo met en place un conseil consultatif national des enfants

0
210

Au Togo, les enfants ont désormais un créneau pour s’exprimer contre les violences faites à leur égard. Le conseil consultatif national des enfants. Ce cadre composé et dirigé par des enfants est rendu officiellement opérationnel samedi 19 juin 2021 par le gouvernement togolais et ses partenaires, ceci dans le cadre de la journée de l’enfant africain. Il s’agit d’impliquer les enfants dans les instances de décision les concernant notamment au niveau local en vue de réduire les violences dont ces derniers sont victimes.

Image du bureau du conseil consultatif national avec la ministre de l’action sociale samedi à Lomé

Les membre du bureau dirigé par Kampatib Téniale Mariella, âgée de 16 ans élève en classe de seconde ont été présenté au cours d’une cérémonie marquée par plusieurs interventions en faveur des enfants.  A travers, cette manifestation, le conseil se trouve investi dans sa mission qui est de lutte contre les violences exercées sur les enfants dans les établissements scolaires, les ménages, les centres d’apprentissage et autres domaines.  

Selon les promoteurs, le mode d’action sera essentiellement la sensibilisation. « Le conseil a pour mission d’accompagner leurs pairs à tous les niveaux pour participer aux différentes instances de décision, notamment dans le contexte de décentralisation il faut que les enfants soient à même de collaborer avec les leaders communautaires et partant là, ils pourront ressortir les préoccupations qui sont les leurs et de permettre à ce que les responsables puissent les  remonter au niveau des planifications », a indiqué Adjoa Alaka, Coordonnatrice du projet de renforcement de la société civile pour la gouvernance de l’enfance au Togo.

Le gouvernement pour sa part encourage vivement les enfants à œuvrer à travers cette plateforme qui leur est dédiée pour s’épanouir. « Vous êtes confortés à votre mission de la promotion et de protection des droits de vos pairs, vous avez le soutien du gouvernement et notre département s’emploiera à vous y accompagner », a déclaré Adjovi Lonlonyon Anakoma-Apédo, Ministre de l’action sociale et de la promotion de la femme et de l’alphabétisation.

Pour rappel, le conseil consultatif est une disposition prise par l’État togolais en réponse à l’une des recommandations d’une étude réalisée par les nations unies en 2006 sur les questions de violences à l’égard des enfants.

Reporterdafrique

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here