Gospel : A la découverte du jeune chantre togolais Mathieu VATEPO

0
152

La musique togolaise n’arrête de produire de jeunes talents qui portent l’avenir du pays dans le domaine de la culture. Après de laborieuses fouilles dans le secteur, la Rédaction de votre journal Reporterdafrique se propose de partager avec ses lecteurs, les merveilles d’un jeune artiste musicien du nom de Mathieu VATEPO, qui à un moment de sa vie a décidé de consacrer toute une carrière musicale à la cause de l’évangile du Christ, sauveur de l’humanité.

Mathieu VATEPO

Né un 20 Septembre 1983 à Adjaha en République du Bénin, ANATO Mathieu, allias Mathieu VATEPO, a fait ses études primaires et secondaires avec succès en terres togolaises précisément dans la préfecture des lacs. Mais très vite, les difficultés de la vie vont prendre le dessus dans l’évolution de ce jeune au destin encore fragile puisqu’il perdra dans l’innocence de l’âge (à 9 ans) ses deux parents géniteurs.

Devant l’incapacité de poursuivre ses études secondaires après avoir réussi à obtenir son BEPC, Mathieu va se lancer dans une formation professionnelle, celle de la topographie aux côtés de l’un de ses oncles maternels à Lomé pour s’assurer un avenir.

Comme sur un chemin déjà tracé, le futur chantre va partager les messages d’évangélisation de la part de son patron formateur topographe, un fervent croyant de la foi chrétienne qui ne cessa de le persuader à recevoir le Seigneur Jésus comme maître et sauveur. Dans ces conditions, Mathieu va se repentir   en 2005 et intègre l’église du christ. Rêvant de faire carrière dans la musique, il va Très rapidement, intégrer le groupe musical et la chorale de son église où il s’appliqua à apprendre les notes musicales et affermir son art. A partir de là, les résultats ne vont pas tarder à se produire puisqu’il va réussir déjà en 2006 à composer un premier single en collaboration avec un autre jeune de l’église.  

C’est ainsi que commence l’aventure de la belle mélodie évangélique de l’artiste Mathieu VETEPO. En 2008, le chantre va se révéler au grand publique de Lomé avec 4 premiers morceaux dont « Ma dziha akafou wo », « Viens à Jésus », « Parmi les premiers » et « Akpénawo Yésu ».   Plus tard, en 2012, trois nouveaux titres viendront s’ajouter aux quatre premiers à savoir : « Trodénou », « Es-tu seul ? » et « O ko ma subo ».

Ainsi nait le nom d’artiste « VATEPO » qui est un acrostiche : V comme Viens à Jésus, A comme Akpénawo Yésu, T comme Trodénou, E comme Es-tu seul, P comme Parmi les premiers, O comme O ko ma subo et M de Matthieu comme Madzi ha a kafu wo. Ces différents titres ont constitué le premier album que l’artiste a intitulé « mon témoignage dédicacé » en 2016. « J’ai donné le titre « mon témoignage » pour témoigner de ce que Dieu a fait pour moi dans ma vie », a-t-il expliqué.

Un second album ne tardera pas à se produire, depuis 2018 l’artiste travaille d’arrache-pied en studio pour mettre au point un second album de 12 titres pour le bonheur des adeptes du Gospel, bien entendu après la levée des restrictions imposées par la crise sanitaire du coronavirus.

« Mon objectif en chantant pour le seigneur est de faire en sorte que l’œuvre salvatrice que le seigneur Jésus Christ a accomplis sur la croix soit partagée dans le monde entier et qu’ils prennent la décision de se donner à Jésus ; j’attends la fin de Covid pour dédicacer mon second album », nous a-t-il confié.

Reporterdafrique.

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here