Sécurité alimentaire : La FAO appuie le Togo pour le développement de quatre filières agricoles

0
150

Des acteurs du secteur agricole togolais sont en concertation à Lomé à partir de ce vendredi 28 mai 2021. Cette  rencontre qui intervient à l’initiative de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) se déroule au tour de quatre documents élaborés pour le développement des filières maïs, tomate, riz, et volaille. Les travaux de ces échanges permettront à la FAO d’aider le Togo à parvenir à un développement significatif de son secteur agricole à travers une assistance financière et technique aux agriculteurs. Ceci, par l’entremise du projet d’appui  au mécanisme incitatif de financement agricole (ProMIFA), mis en œuvre par le gouvernement visant la facilitation du financement aux agriculteurs.

Photo: Ouverture des travaux vendredi à Lomé

Les quatre documents qui serviront de plans de développement de l’agriculture constituant une priorité au ProMIFA sont soumis à l’examen des acteurs des filières agricoles susmentionnées jusqu’au 29 mai 2021. Selon la FAO et son partenaire togolais du ProMIFA, l’exercice consiste à présenter les quatre plans nouvellement conçus aux principaux acteurs de ces filières, d’échanger avec ces derniers, pour recueillir des contributions en vue de l’amélioration des quatre documents dans l’optique d’affiner davantage les chaines de valeur par filière.

La professionnalisation du secteur agricole qui contribue  pour 40% au PIB étant ainsi engagée, il convient  en termes d’objectif d’œuvrer durablement pour la sécurité alimentaire  au Togo à travers le renforcement des capacités pour des  systèmes agricoles et alimentaires durables, productifs et résilients. « Convaincu que l’élaboration de développement des filières appelle à une analyse approfondie des chaînes de valeurs dans une approche largement participative de l’ensemble des acteurs de la filière et que ces plans constituent l’outil approprié pour améliorer les chaînes de valeurs des filières, je voudrais savoir compter chers participants sur votre  lucidité dans l’analyse des drafts de plans de développement des filières et sur la pertinence et le réalisme de vos propositions pour qu’au terme des travaux, nous disposions d’un document de haute qualité »,a lancé aux participants à sa prise de parole à l’ouverture des travaux  Diwa Oyétoundé, Chargé de programmes FAO-Togo.

A en croire le MIFA, « les documents qui découlerons de ces travaux consisteront pour le MIFA et le gouvernement, le guide construction des chaînes de  valeurs au sein des filières riz, mais, tomate et volaille pour les prochaines années et ouvriront les portes à la mise en place d’instruments et de facilités adaptées à chaque filière », a laissé entendre Aristide Agbossoumondé, Directeur Général du MIFA.

Reporterdafrique

 

 

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here