Immobilier : Ces doléances portées par la FTI optimiste pour le Togo

0
186

Les agents immobiliers du Togo veulent rendre leur secteur plus professionnel et mieux recadré. Ceci dans l’optique de rendre de meilleurs services aux Togolais. En congrès vendredi 21 mai 2021 à Lomé, les syndicats et fédérations réunis au sein de la Fédération togolaise de l’immobilier (FTI) ont apprécié la volonté du gouvernement togolais de réglementer le métier. Ce congrès qui a vu la présence des représentants du gouvernement togolais et autres partenaires a également  été une occasion pour les acteurs de ce secteur d’activité de porter des réflexions sur l’exercice du métier d’agent immobilier au Togo et de dresser des doléances au près du gouvernement.

Alexandre de Souza, Président de la FTI

Aux rangs des revendications, on note notamment la création d’un bureau permanent au sein du ministère de de l’urbanisme, de l’habitat et de la réforme foncière, avec un conseiller permanent agent immobilier qui se charge des questions immobilières. Pour la FTI, « l’agent immobilier est non seulement un vecteur de croissance économique et d’intégration sociale mais aussi un expert, un technicien, un commerçant, un stratège, un agent secret, un observateur fin de la vie sociale et publique,…des ressources énormes au service du bon fonctionnement du ministère, qu’on gaspille souvent par méconnaissance du vrai rôle de l’agent immobilier ».

« …nous avons des raisons d’être optimismes. L’examen en Conseil des ministres du projet de décret portant réglementation des baux d’habitation et à usage professionnel, en est une. La FTI par ma voix, salue ici cette démarche du Gouvernement et l’encourage à plus d’audace et de détermination dans la réforme du secteur de l’immobilier. Elle l’exhorte à s’attaquer sans plus tarder au problème majeur de la réglementation des agents immobiliers, afin que nous puissions offrir de meilleurs services à nos concitoyens », a déclaré    Dr Alexandre de Souza, Président de la FTI.

Reporterdafrique

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here