Protection de l’environnement: Des journalistes formés pour parler du projet WACA ResIP

0
243

La protection de l’environnement était au cœur d’une série de formations organisées par le projet d’Investissement de Résilience des zones côtières en Afrique de l’oust (WACA-ResIP). Du 12 au 17 avril 2021, des professionnels de médias issus de différents organes ont partagé l’expertise des acteurs du projet waca ResIP. Trois principales étapes on marqué cette sensibilisation des journalistes à savoir : Lomé, Tabligo et Notsè. Cette initiative des premiers responsables du projet a pour but de permettre au participants de faire connaissances des actions du projet et de mieux informer les populations bénéficaires.

Ouverture des travaux vendredi à Notsè

L’étape de Notsè, ville située à 94 km au nord de Lomé débutée vendredi 16 avril, a clôturé samedi 17 avril 2021 cette campagne de sensibilisation à l’endroit des médias. Les deux jours de partages ont connu des communications axées notamment sur le projet WACA ResIP et ses domaines d’intervention, les principales activités de protection côtière en cours d’exécution dans le cadre du projet, la collecte des données et le traitement des informations environnementales relatives à l’érosion côtière ainsi que le mécanismes de gestion des pleintes et son fonctionnement.
Pour Dr Adou Rahim Alimi Assimiou, Coordonnateur du projet WACA ResIp, il était important pour le gouvernement togolais à travers le ministère de l’environnement de partager ces informations avac les professionnels de médias, reconnus au sein de la société comme étant des communicateurs par excéllence.

Les travaux de la tournée étant clôturés samedi à Notsè, la cinquantaine de journalistes ayant pris part ont donc de la matière pour mieux partager les objectifs du Projets WACA ResIP avec les citoyens togolais dans leur ensemble surtout ceux vivant dans les zones d’intervention du projet. “Nous témoignons toute notre satisfaction d’avoir réalisé cette campagne avec les médias, il était question pour nous de disposer des partenaires pour mieux informer les bénéficaires du projet WACA. La question de l’érosion côtière est vraiment très cruciale avec son lot de dégâts que nous constatons tous. Les communautés sont impatientes sur ce qui va être fait. Et c’est pour ça que cette formation intervient pour permettre aux médias de passer le message et faire en sorte que l’espoir associé à ce projet soit finalement une réalité”, a exliqué le Coordonnateur Adou.

Le projet WACA ResIP est une initiative sous-régionale. Il engage 6 pays côtiers d’Afrique de l’oues à savoir : le Bénin, la Côte d’Ivoir, la Mauritanie, le Sénégal, Saotomé et Principe et le Togo. Il a pour objectif de renforcer la résilience des communautés et des zones cibles dans la zone côtière ouest africaine. Ledit projet est financé au Togo à hauteur de 29 milliards de francs CFA par la banque mondiale et le fonds pour l’environnement mondiale (FEM). Débuté en 2018, les travaux ont  cours jusqu’en 2023.

Reporterdafrique

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here