Diplomatie: L’OEACP et l’Union européenne renouvellent leur partenariat

0
289

La coopération se poursuit entre l’OEACP et l’Union européenne. Dans un déclaration adressée à la presse jeudi 15 avril, le négociateur en chef de l’OEACP le Professeur Robert Dussey, Ministte togolais fes affaires étrangerères et des togolais de l’extérieur partage ce qui suit.

Photo

“Après cinq sessions de négociation, 10 réunions des Négociateurs en chef, et de nombreux échanges entre l’OEACP et l’UE au niveau technique, je suis heureux d’annoncer que nous avons bouclé les négociations en vue d’un nouvel Accord de partenariat OEACP-EU, et que nous nous apprêtons à parapher ce nouvel Accord ce soir.

D’Apia (Samoa dans le Pacifique) à Ezulwini (Royaume d’Eswatini en Afrique), de Kingston (Jamaïque dans les Caraïbes) à N’Djamena (Tchad en Afrique), et de New York, où les négociations ont formellement débuté il y a deux ans et demi, à Bruxelles où nous nous trouvons aujourd’hui et où la plupart des réunions se sont déroulées, nous avons parcouru ces cinq différentes parties du monde pour forger cet Accord avec l’Union européenne et ses États membres, nos alliés et amis clés. Le processus de négociation a été long, mais l’aventure valait la peine d’être vécue.

Parce qu’il prend en compte les préoccupations et les attentes des États de l’OEACP, le nouvel accord constitue une base solide pour un nouveau renforcement d’une relation déjà solide avec l’UE. Ensemble, nous nous attaquerons aux défis planétaires, et nous le ferons en étroite coopération avec d’autres partenaires mondiaux. Avec les 27 pays de l’UE et les 79 membres de l’OEACP, ce partenariat représente le plus grand cadre de coopération jamais institué à l’échelle mondiale.

Nous avons renouvelé notre engagement à consolider notre association de longue date. Nous avons convenu d’un objectif commun, qui est la promotion du développement politique et socioéconomique. Nous avons également convenu de la nécessité d’améliorer le bien-être social des citoyens de nos pays à travers le monde. En effet, nous avons pour aspirations et objectifs communs de permettre à nos populations de mener des vies équilibrées dans des sociétés paisibles, sûres, résilientes, durables et fondées sur des droits.

L’OEACP s’est donné pour mission de transformer les économies de ses États membres en leur offrant les moyens de passer du statut d’exportateurs de matières premières et d’un produit de base unique à celui d’exportateurs de produits manufacturés à plus forte valeur ajoutée.
En renforçant les échanges commerciaux et les investissements entre nous, nous aspirons à nous industrialiser de sorte à pouvoir absorber une main-d’œuvre abondante actuellement à la recherche d’opportunités.

Nos citoyens peuvent aujourd’hui voir le résultat de ces négociations. C’est grâce à eux que nous avons pu tenir notre promesse. Nous avons un accord qui nous permettra d’adopter des politiques rationnelles de nature à améliorer les vies de millions de personnes des générations actuelles et futures.

Nous passons maintenant à la prochaine étape, à savoir les préparatifs en vue de la signature et la ratification de l’Accord. Mais, le plus dur reste à faire, car il nous faudra veiller à ce que la mise en œuvre du nouvel Accord permette de réponde à nos aspirations”.

Reporterdafrique

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here