Togo : Des infrastructures complémentaires et équipements de sauvetage remis aux acteurs du port de pêche de Lomé

0
159
Photo

Le gouvernement togolais s’active ces dernières années pour la croissance dans le sous-secteur de la pêche et dans la lutte contre l’érosion côtière. Après la mise en service du nouveau port de pêche de Lomé en 2019, les autorités du pays viennent encore de procéder à la remise d’infrastructures complémentaires flambant-neuves aux acteurs du secteur de la pêche maritime. C’était vendredi 09 avril 2021  au cours d’une cérémonie présidée par le premier ministre Victoire Tomégah-Dogbé en présence du ministre Kokou Edem Tengue, en charge de l’économie bleue et de la protection côtière ainsi que de plusieurs autres ministres.

Visite des travaux du projet WACA à Gbodjomé

Les infrastructures remises aux acteurs de la pêche artisanale maritime grâce au financement de la coopération japonaise se composent notamment d’un marché à poisson, de boutiques de vente d’articles de pêche, des ateliers de réparation des moteurs hors-bords, d’une infirmerie, des magasins d’entreposage des engins de pêche, et des boxes pour les mareyeuses. Aussi, un total de 1650 gilets de sauvetage ont été remises en guise de don aux femmes mareyeuses.

Selon le ministre Kokou Edem Tengue, qui n’a pas manqué d’exhorter les bénéficiaires à un bon usage des nouvelles équipements ainsi réceptionnées, « la mise en place de ces infrastructures complémentaires s’inscrit dans la droite ligne de l’axe 2 de la nouvelle stratégie Togo2025 visant à dynamiser la création d’emplois en s’appuyant sur les forces de l’économie et permettra aux usagers de disposer des moyens nécessaires et travailler dans un environnement adéquat permettant la rentabilité optimale des activités connexes des mareyeuses et les commerçants ».

Pour rappel, il est à noter que le sous-secteur de la pêche emploie plus de 22 000 acteurs, fournit annuellement 25 000 tonnes de poissons et contribue à hauteur de 4,5% au PIB national.

A la suite de cette cérémonie de remise, les autorités compétentes conduites par le premier ministre Dogbé sont allés constater les travaux d’expérimentation d’endiguement de l’érosion côtière sur le littoral à Agbavi et Gbodjomé dans les lacs, ceci dans le cadre du projet WACA.

Reporterdafrique

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here