Navigation aérienne: L’ASECNA lance ses services SBAS pour des vols de précision en Afrique

0
95

L’Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) souscrit désormais aux offres des nouvelles technologies satelitaires pour la sécurité des vols en Afrique et dans l’océan indien. Mercredi 27 janvier 2021 à Lomé la capitale togolaise, l’ agence a procédé au lancement des tests pour ses premiers vols de liaison à base de diffusion de signal des services de renforcement satelitaires (SBAS) .

Photo des premiers responsables de L’ASECNA au cours d’une conférence de presse mercredi à Lomé

C’était à l’aéroport international Gnassingbé Eyadéma au cours de plusieurs vols de démonstration en présence des autorités aéroportuaire togolaises et des représentants de l’Union Africaine (UA) . Selon les premiers responsables de l’ASECNA, C’est vols de précision à base de L’SBAS ont déjà fait leurs preuves en matière de sécurité dans la navigation aérienne dans le reste du monde notamment en Europe et aux États-Unis. 

Cette nouvelle révolution qu’offre L’ASECNA conformément aux normes internationales de l’aviation aérienne intervient dans la volonté de ses dirigeants d’offrir des services de qualités sur le continent ruduisant significativement les difficultés liées au manque d’infrastructures dans la plupart des pays africains.

“Ces services permettrons en effet d’améliorer la sécurité et l’efficacité des vols dans notre espace aérien, mais aussi de renforcer et d’ étendre le positionnement de l’agence comme fournisseur de service à haute valeur ajoutée “, a écrit Mohamed Moussa, Directeur Général de l”ASECNA.

Et Louis Bakienon, Directeur du programme SBAS de renchérir,” les services SBAS permettront dere’ forcer les opérations de navigation pour toutes les phases de vol, de l’en-route jusqu’aux approches. Il permettront ainsi d’améliorer de manière significative et durable la sécurité et l’efficacité des vols. Ses bénéfices seront beaucoup plus important en Afrique que dans le reste du monde. Étant donné que la particularité de notre environnement opérationnel où à peine 15%des seuils de piste proposent des approchez de pricisions contre des chiffres beaucoup plus importants sur les autres continents”. 

Reporterdafrique 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here