1 069 nouvelles entreprises artisanales créées au Togo ces dernières années

0
152

L’artisanat togolais est un puissant outil de relance économique et de réduction de la pauvreté, surtout avec les soutiens multiformes sans cesse renouvelés par les autorités. Aujourd’hui, les conditions de vie et de travail des artisans ne sont plus ce qu’elles étaient il y a quelques années. Elles se sont nettement améliorées au fil du temps, ce qui permet aux travailleurs de vivre décemment de leurs productions. En 2020 par exemple, plusieurs entreprises artisanales ont vu le jour. A leur tour, elles ont engendré des emplois pour des Togolais.

Image d’illustration

La promotion de l’artisanat et les efforts d’amélioration du mieux-être des artisans ont étés intensifiés au cours de l’année passée, à plus forte raison dans une période particulière marquée par la crise sanitaire qui a rendu vulnérable chaque secteur économique.

2 546 emplois artisanaux générés

Le ministère du Développement à la base, de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes a communiqué, en fin décembre 2020, les chiffres du bilan annuel des actions posées pour aider les populations à s’épanouir. Au total, 05 Centres de ressources pour l’artisanat (CRA) ont été mis en place. Les aptitudes professionnelles de près de 4 000 artisans ont été perfectionnées. 833 artisans ont été équipés en kits et 308 autres artisans ont été formés en entrepreneuriat. Ce n’est pas tout puisque 43 artisans ont été appuyés pour leur participation aux foires et expositions au Togo ainsi qu’à l’extérieur. Somme toute, 1 069 entreprises artisanales ont été créées avec 2 546 emplois artisanaux générés.

Les artisans et le gouvernement se serrent les coudes

De 2011 à 2019, plus de 09 milliards de francs CFA ont été investis sous forme d’aide pour les acteurs. Cet appui a permis d’accompagner plus de 10 500 artisans sur la période et de financer 11 300 projets d’artisans. A ce jour, 336 plateformes multifonctionnelles sont installées sur le territoire ; 94 associations de jeunes bénéficient de subventions. Par ailleurs, les activités d’au moins 60 000 artisans sont reconnues et enregistrées ; des facilitations sont accordées dans la trentaine de centres de ressources mis en place pour doter les artisans de moyens dans l’exercice de leur métier.

A l’horizon 2022, le chef de l’Etat et ses collaborateurs entendent renforcer les capacités managériales et techniques de 20 000 artisans ; appuyer la création et le renforcement de près de 4 000 entreprises artisanales et 12 000 emplois durables dans le secteur ; offrir une couverture en assurance maladie à 90 000 artisans et leur ayants droit. Le ministère chargé du Développement à la base a mobilisé 25 milliards de francs CFA en 2020 pour mettre en œuvre sa politique de résorption de la pauvreté. Le jeu en vaut la chandelle.

La Rédaction 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here