Sécurité alimentaire : Des experts de l’OAPI aguerris sur l’examen technique des nouvelles variétés végétales à Lomé

0
238

Conforment à son plan stratégique 2018-2022, la dynamique de la sécurité alimentaire est l’une des priorités à l’Organisation Africaine pour la Propriété Intellectuelle (OAPI). Pour les Etats membres, la mise en œuvre de ce plan passe non seulement par la promotion de l’utilisation stratégique de la propriété intellectuelle pour leur propre développement mais également par le renforcement des capacités des ressources humaines en matière de propriété intellectuelle.C’est relativement à cette dernière que des experts venus des Etats membres de l’OAPI sont dans la capitale togolaise depuis lundi 18 janvier 2021 dans le cadre d’un séminaire de renforcement de capacités sur l’examen technique de nouvelles variétés végétales. 

Photo

C’est relativement à cette dernière que des experts venus des Etats membres de l’OAPI sont dans la capitale togolaise depuis lundi 18 janvier 2021 dans le cadre d’un séminaire de renforcement de capacités sur l’examen technique de nouvelles variétés végétales. 

La rencontre qui prend fin ce vendredi 22 janvier intervient dans le cadre du « projet de renforcement de capacités et de promotion du système de protection des obtentions végétales de l’OAPI et dans ses états membres ».

Il s’agit à terme, de stimuler la productivité agricole, d’assurer la sécurité alimentaire et de promouvoir le développement durable dans lesdits états.

« Le présent séminaire de formation va permettre de renforcer les capacités des obtenteurs et des centres de recherches agricoles de ses états membres de l’OAPI sur l’examen technique de la distinction, l’homogénéité et la stabilité de nouvelles variétés végétales en vue de leur assurer une meilleure protection en terme de droit de propriété intellectuelle et une compétitivité plus efficace sur le marché », a partagé Boussafou Guy Francis, Directeur des Brevets et autres crêation technique à l’OAPI.

Reporterdafrique 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here