Togo : 10 ans de L’ANADEB, un agenda fidèlement exécuté selon les premiers responsables

0
115

Créée le 19 janvier 2011, l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (Anadeb) enregistre dix bonnes années d’existence ce 19 janvier 2021. C’est un évènement qui ne peut passer sous silence au gré des premiers responsables de cette agence au services des communautés à la base. Au cours d’une conférence de presse tenue à son siège à Lomé ce mardi, la Directrice Générale Katanga Mazalo, entourée de ses collaborateurs ont passé en revue les succès ainsi que les nouveaux défis qui engagent l’agence. 

Photo : Lancement des festivités, Kayanha Mazalo au milieu mercredi à Lomé

Selon le bilan dressé à l’occasion, près de 100 milliard de francs CFA, constitue l’ensemble des fonds que le gouvernement togolais et ses partenaires ont mis à la disposition de l’Anadeb, pendant ces 10 années pour réduire la pauvreté et apporter la vraie information aux communautés à la base au Togo.

A travers plusieurs partenariats, l’Anadeb a pu intervenir auprès de près de 1500 communautés à la base dans plus de 300 cantons pauvres chaque année, des services déconcentrés de l’Etat, des collectivités territoriales et des organisations vouées au développement à la base en leur apportant des appuis en matière de renforcement des capacités en gestion à la base, d’accès aux infrastructures de base, de valorisation des potentialités productives locales, et promotion de l’emploi des jeunes et des filets sociaux en milieu rural.

« Aucune œuvre humaine n’est parfaite. C’est une fierté d’avoir été en mesure de réaliser toutes les activités qui sont inscrites aujourd’hui à l’actif de l’Agence au cours de ces 10 ans de parcours. Nous avons aujourd’hui beaucoup de communautés qui se sont dotées de ce document stratégique de travail qu’est un plan d’action. En 10 ans l’Anadeb a aidé les communautés à se structurer. L’Anadeb a travaillé pour aider les ménages les plus vulnérables à sortir de la précarité en favorisant leur auto emploi », a précisé la Directrice de l’ANADEB Katanga Mazalo. 

Aussi, « dans le cadre du Programme de soutien aux microprojets d’infrastructures communautaires (PSMICO) 505 salles de classe, 608 hangars de marché, 2033 Infrastructures d’assainissement ont été construites et réhabilités au cours de ces dix années. Les autres initiatives telles que le Programme de développement communautaire en zone urbaine (PDC-ZU); le Projet de soutien aux activités économiques des groupements/ Projet de développement des plantes à racines et tubercules (PSAEG/PRT); le Projet d’accompagnement des communautés dans l’entretien manuel des routes et piste par le cantonnage (PROJET CANTONNAGE); le Projet de Filets sociaux et services de base (FSB) et le Projet d’opportunités d’emploi pour les jeunes vulnérables (EJV) ont permis de réduire considérablement les poches de vulnérabilité et les exclusions sociales au Togo. Ceci est passé par l’accès à l’éducation, aux soins de santé, à une alimentation de qualité ou à des opportunités génératrices de revenus, pour ne citer que ceux-là », expliqué  la Directrice Mazalo. 

La célébration du Jubilé d’Etain lancée ce jours est marquée par une messe d’action de grâce à Dieu. Bien d’autres actions sont prévues dans le cadre de cette célébration notamment des journées portes ouvertes. 

Pour rappel, Anadeb, un établissement public doté d’autonomie de gestion, et bras opérationnel du Ministère du développement à la base de la jeunesse et de l’emploi des jeunes (MDBJEJ), a pour mission de mettre en œuvre la Politique nationale de développement à la base (PNDB) définie par le gouvernement, et de veiller à l’intégration de la dimension « développement à la base » dans les politiques, plans, programmes et projets de développement ayant cours au Togo.

Reporterdafrique 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here