Expo Dubaï 2020 : Zoom sur les grands enjeux d’une 4ème participation du Togo

0
80

Le Togo s’active à prendre part à l’exposition universelle de Dubaï qui se tiendra cette année du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022 aux émirats arabes unis. L’ambition a poussé les autorités du pays à procéder jeudi 14 janvier 2021 au lancement d’une campagne de promotion pour la réussite de sa participation à cette manifestation multisectorielle mondiale qui se déroule chaque cinq an pour une durée de 6 mois.

Cette 70ème édition, placée sous le thème : « connecter les esprits, construire le future », réunira 192 Etats du monde autour des sous-thèmes : la durabilité, la mobilité et l’opportunité.

Le Togo qui en est à sa quatrième (4ème) participation veut faire de cette édition une réussite nationale en mettant en valeurs ses opérateurs économiques notamment les jeunes start-up. 

Ainsi, le pays s’est donné pour thème : « l’inclusion du numériques dans le développement des populations », « notre pays le Togo a inscrit sa participation dans le sous thème mobilité qui exprime les connections matérielles et virtuelles entre les personnes, les biens et les idées plus intelligentes et pus positives. Généralement, il s’agit dans ces sous thèmes des questions de transport, d’infrastructures, de voyage, d’exploration, de mobilité personnelle, de musique et de la connectivité numérique. C’est un hub sociétaire où notre pays entend mettre en avant les initiatives utilisant le numérique pour réduire la fêlure sociale  », a expliqué Kuéku-Banka Johnson, commissaire général du comité d’organisation du Togo. 

Selon le comité national permanant chargé de l’organisation de la participation du Togo aux expositions et foire internationale dirigé par le commissaire général kuéku-Banka Johnson, « la participation du Togo sera meublée par plusieurs activités dont notamment la journée économique, les forums d’affaires et la journée nationale, évènement qui permet de démontrer les valeurs touristiques, culturelles et économique des pays participants ».

Selon le ministre du commerce, de l’industrie, et de la consommation locale, Kodjo Adedzé, « une exposition universelle est généralement une plateforme pour favoriser davantage de changements, explorer de nouvelles idées, partager des solutions innovantes et durables à forts impact qui nous encouragent à agir dans un élan de solidarité et d’optimisme pour sauvegarder notre planète. Celle qui nous réunira dans quelques mois à Doubaï se veut l’une des importantes phases de relance de l’économie mondiale où le numérique continuera de jouer un rôle important est déterminant. Et compter le Togo parmi les pays participants à cette exposition universelle est tout simplement un exploit. Cette participation nous permettra d’exposer au monde entier les avancées notables dans les différents secteurs novateurs qui donnent de la résilience à notre économie surtout le secteur numérique qui reste aujourd’hui un levier incontournable pour la croissance », a-t-il martelé.

Et d’ajouter « le Togo fera connaître à la communauté internationale l’innovation et l’ingéniosité togolaise. Il s’agira de présenter dans notre pavillon, les réalisations et inventions de nos start-up dans les domaines du numérique et profiter cette rencontre pour faire connaitre les opportunités d’investissement dans notre pays dans tous les secteurs… ».

Reporterdafrique

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here