Togo : À la CCIT, Germain Méba fait ses adieux et passe le témoin

0
246

Une nouvelle délégation spéciale prend le control de la Chambre du Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT). La nouvelle équipe dirigée par l’ancienne Directrice de l’hôtel Sarakawa, Nathalie Bitho, est une délégation spéciale consulaire de trois membres nommée par les autorités togolaise. Les nouveaux dirigeants de la CCIT, ont trois principales missions à savoir : gérer les affaires courantes de la chambre, actualiser les textes organiques de la chambre selon les normes internationalement requises et l’organisation des élections consulaires qui devront conduire à l’installation de nouvelles équipes régulièrement élues à la tête de l’institution.

Germain Meba et Nathalie Bitho mercredi à Lomé

La passation de services a eu lieu ce mercredi 06 janvier 2021 à la chambre au cours d’une cérémonie sobre en présence des représentants du gouvernement togolais.

Germain Méba cède ainsi le fauteuil qu’il a occupé depuis 2016 jusqu’à ce jour. Selon un rapport de mandature qu’il a présenté, l’histoire retient ses actes autour de deux principaux axes. Il s’agit de la transformation des services de la chambre pour une meilleure adaptation de ses activités aux besoins du secteur privé et l’initiation de grands projets destinés au renforcement de son autonomie et de ses capacités financières. « Nous sommes très heureux de passer le relais. Et nous rendons grâce à dieu de nous avoir aidé à conduire les destinées de la chambre pendant les quatre dernières années. C’est avec un sentiment de mission accomplie que nous repartons de la CCIT. Nous disons merci aux autorités togolaises qui ont pris la sage décision de mettre en place cette nouvelle délégation spéciale en vue de régler tous les malentendus que nous avons eu lors du processus électoral. Nous estimons que c’est le secteur privé qui s’en sort gagnant », a-t-il déclaré sans oublier de souhaiter une bonne mission à ses successeurs.

La nouvelle équipe ainsi installée a 06 mois pour accomplir sa mission et mesure d’ores et déjà l’immensité des charges qui engagent ses responsabilités à la tête de l’institution dont elle prend désormais les rênes. « Nous sommes chargés d’émotion, on aura besoin de toutes les énergies et de toutes les ressources pour accomplir notre mission. Pour y arriver, nous espérons pouvoir compter avec l’assistance de l’équipe sortante que nous félicitons pour le travail abattu. Aux opérateurs économiques, nous leur demandons d’être sereins », a partagé Nathalie Bitho, la nouvelle présidente de la CCIT.

Reporterdafrique

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here