Grogne à TogoCom : Le malgache Paulin Allazar fait grincer des dents, les syndicats très furieux

0
435

Plus rien n’est supportable aux personnel de la société de téléphonie mobile togocom. Grande est la déception de ces travailleurs qui ne retrouvent pas le moindre centime sur leur compte malgré les promesses de l’employeur à l’issue des dernières discussions avec le gouvernement togolais. Refusant d’ offrir le moindre service à partir de ce mardi 5 janvier 2021, ils dénoncent une désorganisation totale du travail depuis l’arrivée du group malgache à la tête de togocom et réclament de meilleurs conditions de vie et de travail. “actuellement TogoCom n’a pas versé les compléments des étrennes à tous les travailleurs comme le préconise l’accord avec le gouvernement. Nous confie un des responsables de la grève.

Aussi disent-ils ” Il s’agit du non-respect des textes et avantages acquis des travailleurs. En plus, les nouveaux associés (Groupe malgache Axian, ndlr) ne respectent personne même pas nos autorités politiques. Cette attitude est devenue insupportable. Il y a lieu d’agir”. 

Appelant l’autorité à l’action, les syndicats sont furieux et exigent le versement immédiat des compléments sur les comptes des employés conforment aux engagements pris par l’employeur lors des dernières discussions en présence du gouvernement togolais. 

Ainsi se poursuit la série des mouvements d’humeur au sein de togocom depuis la monte en puissance des nouveaux acquéreurs malgaches. 

La Rédaction de Reporterdafrique.info vous propose l’intégralité d’un communiqué en date du lundi 4 janvier 2021 qui fonde la nouvelle grève à togoCom. 

COMMUNIQUE DES QUATRE SYNDICATS

“Cheres camarades,

Il est 17 heures et le transfert des compléments n’a pas débuté.

Si dans la nuit, rien n’est fait, tous les travailleurs sont appelés à ne pas rentrer dans les bureaux demain. Il s’agira de venir sur les lieux de travail sans offrir de service.

Les agences et espaces seront ouverts sans personne pour servir les clients.

Les équipes techniques sont appelées à ne pas intervenir à aucune sollicitation.

Au Siège, à Hedzranawoé, à Cacavelli, ainsi qu’à l’interieur du pays, les travailleurs seront dehors sous les arbres attendant jusqu’à ce qu’ils ne reçoivent leur transfert de complément d’abord.

Retenons bien. Demain, tout le monde doit être sur les lieux de service, mais ne travailleront qu’une fois le transfert reçu.

Camarades salut.

Les 4 SG”.

Cette situation n’est pas sans conséquence pour les togolais : “Dans le mobile, il y aura dégradation de la qualité du service, aucun service ne sera rendu… Dans le fixe, même chose en plus ce sera plus grave que le mobile où on peut avoir recours à un autre opérateur”, ont-ils expliqué.

Rappelons que 51% du capital de TogoCom a été racheté par la société malgache Axian il y a un an.

Reporterdafrique 

 

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here