L’ANIAC dote le Togo d’un guide sur le transport des marchandises dangereuses

0
154

La lutte contre la prolifération des armes chimiques ne faibli pas à l’Autorité Nationale pour l’Interdiction des Armes Chimiques (ANIAC Togo). Selon les premiers responsables de cette institution en charge de cette lutte, le Togo a pu franchir ces dernières années, un pas de géant dans le contrôle, la circulation, et la gestion des produits chimiques conformément à sa volonté de faire face aux grands enjeux et défis sécuritaires et de sureté liés aux produits chimiques qui se pose à l’humanité toute entière.

Photo : Les premiers responsables de L’ANIAC mercredi

Au cours d’un point de presse animé par ces derniers mercredi 30 décembre pour dresser le bilan des activités ayant marqué l’année écoulée, il apparaissait que malgré la crise sanitaire de la covid-19, l’autorité a pu comptabiliser des réalisations visant l’atteinte des objectifs qui lui sont assignés depuis sa création. 

Selon la présentation faite par Amah Hunlédé, Directeur Général de l’ANIAC, les principales activités se résument en la sensibilisation des acteurs impliqués dans la gestion des produits chimiques, la formation des différentes parties prenantes à la gestion de l’activité chimique, l’identification et l’acquisition de sites de traitement et de neutralisation des produits chimiques toxiques.

Aussi, il était donné de savoir que le Togo dispose d’un guide sur le Transport des Marchandises Dangereuses (TMD) par voies routières avec pour objectif de permettre au pays de faire face aux nouvelles menaces liées la gestion des produits chimiques notamment les manutention, le stockage, et le transport.

Rappelons qu’à travers l’ANIAC, le Togo fait partie des pays ayant ratifié la convention sur l’interdiction des armes chimiques adopté par la communauté internationale le 29 avril 1997. L’ANIAC a pour mission entre autres d’assister le gouvernement togolais dans la conception et la mise en œuvre de la politique nationale sur l’interdiction et la destruction des armes chimiques.

Reporterdafrique

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here