Togo: Exercice budgétaire 2021, Yawa Digbodi Tségan et ses collègues donnent quitus au gouvernement

0
118

La représentation nationale s’est réunie en session plénière vendredi à son siège à Lomé. Objectif, voter le choix budgétaire de la loi de finance exercice 2021, donnant ainsi l’autorisation à l’exécutif de mettre en œuvre ses différents programmes de société en faveur des populations. Les travaux qui se sont déroulés toute la journée en présence des représentants du gouvernement ainsi que des partenaires en développement ont enfin consacré l’exercice.

Yawa Digbodi Tségan, Présidente de l’assemblée nationale togolaise

1.522.646.626.000 francs CFA, c’est le montant global du choix budgétaire adopté à l’unanimité par l’hemycicle pour le compte de l’exercice budgétaire 2021 conformément à la loi de finance en vigueur au Togo, essentiellement caractérisée par la budgétisation par programme et la déconcentration de la fonction d’ordonnateur. “La loi de finances, exercice 2021, s’équilibre en ressources et en charges à 1.521,6 milliards de francs CFA, en léger recul par rapport à l’exercice 2020, tandis que les recettes budgétaires s’établissent à 839,6 milliards de francs CFA et que les dépenses budgétaires se chiffrent à 1120,4 milliards de francs CFA. Il en découle un solde budgétaire déficitaire de 280,8 milliards de francs CFA, représentant 6,1% du PIB, qui est entièrement financé par le solde excédentaire des opérations de trésorerie”, a fait savoir le ministre de l’économie et des finances Sani Yaya. 

Selon les députés, ce choix budgétaire adopté par le Togo concerne entre autres les orientations fiscales et visent aussi à doter l’État et les collectivités territoriales des moyens nécessaires pour l’atteinte des objectifs de financement des actions de développement durable et de riposte contre la covid-19.

La poursuite des projets structurants entamés en 2020, les programmes visant l’amélioration du capital humain, de la politique d’accès à l’éducation pour tous, du système de santé universelle et de protection sociale, des mécanismes de promotion de l’équité genre, de l’accompagnement des exploitants agricoles, des mesures visant la création des emplois pour les jeunes et autres sont les principaux chantiers sur lesquels l’exécutif est attendu. “Il est de notre devoir d’exporter le gouvernement à tout mettre en œuvre pour atteindre effectivement les objectifs poursuivis, notamment en relevant les défis de capacités institutionnelles et humaines qu’implique la réforme budgétaire dans laquelle nous nous engageons “, a déclaré la présidente de l’assemblée nationale Yawa Digbodi Tségan, en présence du ministre Sani Yaya.

Reporterdafrique 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here