Togo : Sous le signe des mesures barrières, Germain Méba sauve la 36ème édition de la Grande quinzaine commerciale de Lomé

0
261

La crise sanitaire mondiale du coronavirus n’aura pas eu raison de toutes les manifestations grand publique au Togo en 2020. Même si la grande foire internationale de Lomé n’a pas pu se tenir, les autorités togolaises se sont gardées d’annuler la grande quinzaine commerciale qui a toujours eu lieu dans la capitale togolaise chaque fin d’année. Ainsi, soucieux de permettre au opérateurs économiques d’écouler leurs marchandises en cette fin d’année et de donner la possibilité aux populations de fêter dignement avec les denrées de consommation à disposition, les premiers responsables de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT) , ont eu la limicidité de sauver la 36ème édition de la Grande quinzaine commerciale en tenant compte des exigences sanitaires imposées par le contexte pandémique de la covide-19. 

Germain Essohouna Méba, Président de la CCIT

Au cours d’une conférence de presse animée à Lomé le jeudi 10 décembre 2020, les dirigeants de la CCIT ont annoncé que l’événement se déroulera du 15 au 31 décembre, uniquement cette fois-ci sur la place d’Agbadahonou dans les environs du grand marché de Lomé. 

À en croire les explications, cette édition toute particulière sera caractérisée par le e-commerce, un marché virtuel qui se déroulera sur la plateforme dénommée E-QUINZAINE pour établir des ponts commerciaux entre vendeurs et acheteurs venant de tout horizon avec une logistique de livraison à l’appui. 

Un nombre restreint de 64 stands sera disponible sur le site avec la rigueur de la distanciation physique. Ces stands qui seront construits avec de larges couloirs permettront de faciliter la fluidité des visiteurs et seront ouverts de 8h à 19h locales. 

Tout ceci sera appuyer par le port obligatoire de masque tant pour les exposants que pour les visiteurs, la mise à disposition de dispositifs de lave main aux entrées et sur les aires de la foire avec toutes les autres mesures barrières édictées par le gouvernement togolais sur recommandation de L’OMS. 

Le respect de toutes ces règles implique pour la CCIT le sauvetage de la quinzaine tout en évitant la propagation du virus. ” le secteur privé s’est résolument engagé à accompagner la réalisation du PND à hauteur de 65 % comme il est attendu de lui, raison pour laquelle la CCIT en dépit des difficultés liées à la crise sanitaire s’est engagée à donner aux opérateurs économiques la traditionnelle opportunité d’affaires, qu’est la grande quinzaine commerciale, occasion de permettre aux différents acteurs de trouver leur compte, ceci dans le stricte respect des mesures barrières”, a expliqué Germain Essohouna Méba, Président de la CCIT. 

Reporterdafrique

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here