Covid-19 : Le Togo renforce ses infrastructures sanitaire contre l’épidémie

0
289

Le premier cas de coronavirus au Togo est apparu le 06 mars 2020. Quelques jours après, les dirigeants ont annoncé un état d’urgence sanitaire et pris des mesures pour sauver les citoyens. Il y a eu un couvre-feu suivi de la mise en place d’une force spéciale anti-pandémie, la suspension des liaisons aériennes, la fermeture des frontières terrestres, le bouclage des villes, le verrouillage des lieux publics… Tout de même, des centres d’accueil pour les patients étaient en nombre insuffisant. Le pays a rapidement pris le devant en mobilisant des hôtels pour la cause. Maintenant, ce sont de nouveaux centres qui sont en construction pour réagir efficacement contre la maladie.

Dans le cadre de la riposte nationale contre la covid-19, des travaux d’infrastructures sont en cours de réalisation. Il s’agit de la construction de 09 centres de santé dans les 05 régions du pays. Au même moment, les capacités d’accueil et de services du Centre hospitalier régional (CHR) de Lomé Commune sont en train d’être renforcées. C’est le principal centre dédié depuis mars 2020 à la prise en charge des individus malades du coronavirus dans le Grand Lomé.

Un accompagnement social sans faille depuis le début

A la suite de l’apparition de la pandémie au Togo, un fonds de relance économique et de solidarité nationale de 400 milliards de francs CFA a été mis en place pour réduire l’impact négatif de la crise sur les citoyens. Le programme de transferts monétaires “Novissi” est donc né. Il est un soutien financier mensuel pour les femmes (12 500 francs) et les hommes (10 500 francs) ayant perdu leurs revenus à cause des mesures imposées.

Des baisses du prix des produits pétroliers ont été décidées par le gouvernement tout comme la gratuité de l’eau aux bornes fontaines ; la gratuité de l’eau et de l’électricité pour les tranches sociales ; la baisse du tarif de branchement à l’eau qui est passé de 75 000 à 25 000 francs CFA.

Amélioration du système de santé, un besoin prioritaire

Il est prévu de 2020 à 2025 sur le plan infrastructurel, des projets de modernisation des CHR, la réhabilitation des Centres de santé communautaires (CSC), la construction de 06 nouveaux Centres de santé mère-enfant (CSME), de 100 Centres médico-sociaux (CMS) et d’un Centre national de lutte contre le cancer (CNLC).

Les autorités ont également en tête l’extension de l’assurance maladie universelle, le doublement du nombre d’accoucheuses auxiliaires d’Etat, la lutte contre le trafic et la contrefaçon de médicaments ou produits pharmaceutiques, des installations supplémentaires de cliniques mobiles, etc. Au titre de l’année 2021, 77,9 milliards de francs CFA sont prévus pour améliorer le système sanitaire au Togo.

Reporterdafrique 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here