Togo : Arrestation de Brigitte Kafui et Gérard Djossou, Abasse Kaboua veut faire confiance à la justice togolaise

0
157

L’arrestation des responsables de la dynamique Monseigneur Kpodzro fait grand bruit au Togo ces derniers jours. Alors que partis politiques de l’opposition, organisations non gouvernementales (ONG) et associations de défense des droits de l’Homme lèvent la voix pour dénoncer une arrestation arbitraire de la part du parti au pouvoir, le Mouvement des Républicains Centristes (MRC) d’Abasse Kaboua pense qu’il faut plutôt “faire confiance à la justice togolais” , toujours décriée pour être aux ordres du parti du pouvoir.

Abasse Kaboua vendredi à Lomé

Au cours d’un point de presse qu’il a animé vendredi à Lomé, Abasse Kaboua dénonce “l’hypocrisie” de ses pairs de l’opposition devant cette situation “dont chaqu’un profite à sa manière” . “Le Togo a définitivement tourné la page des élections présidentielles du 22 février dernier…. La cours constitutionnelle qui en dernier ressort proclame définitivement les résultats qui ont force d’arrêt… Donc inattaquable élémentaire” . Lit-on dans la déclaration liminaire ayant sanctionné la conférence. 

Pour Kaboua et sa famille politique MRC, Brigitte Kafui savait qu’ “elle s’exposait aux affres de la loi” , et donc il faut laisser la justice faire son travail et situer l’opinion. “Dans cette situation je ne vais ni apprécier ni condamner, il faut que la procédure aille jusqu’à son terme. Pour une fois allons-y faisons confiance à la justice pour qu’on nous situe exactement “, a-t-il martelé. 

Rappelons que Gérard Djossou et Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson ont été arrêtés les 27 et 28 novembre derniers et accusés d’association de malfaiteurs et atteinte à la sûreté intérieure de l’État selon le procureur de la République . Les deux oposants sont actuellement placés sous mandat de dépôt.

Reporterdafrique 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here