PAPR, Du concret vers la Réhabilitation des pistes rurales au Togo

0
149

Le chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé poursuit la concrétisation de ses engagements à travers le lancement ce jeudi 03 décembre du Programme d’appui aux pistes rurales (PAPR) à Kpovégan dans la préfecture de Haho. Cérémonie présidée par Mme le Premier Ministre Victoire Tomégah-Dogbé. Le Programme d’appui aux pistes rurales (PAPR) répond à l’une des préoccupations majeures exprimées par les populations rurales en matière de construction et de réhabilitation des pistes rurales. Il vise à développer le réseau des pistes rurales pour favoriser l’intégration physique et économique du milieu rural, en améliorant l’accès des ménages et producteurs agricoles aux intrants et aux marchés de vente afin de contribuer au développement socio-économique dans les zones rurales.

Victoire Tomégah-Dogbè sur le chantier

La mise en œuvre du PAPR permettra surtout de consolider la politique agricole du pays engagé à s’appuyer sur les forces de l’économie notamment, l’agriculture avec un accent beaucoup plus sur la transformation et contribuera à l’amélioration des conditions de vie des populations rurales et à la réduction de la pauvreté ainsi que des inégalités. Il favorisera en outre, l’accès des populations aux infrastructures socio-économiques de base nécessaires pour accélérer leur développement.

Les bénéficiaires directs du programme sont les exportateurs des produits agricoles, les commerçants et les transporteurs, alors que les bénéficiaires indirects sont les producteurs et les ménages dans les zones ciblées. L’impact de ce programme est grand, et déjà, les bénéficiaires s’en réjouissent et expriment leur gratitude au Président de la République.  

‘’L’importance de ce programme est un témoignage que nous chefs traditionnels saluons de vive voix et de tout cœur. La piste rurale pour un milieu de village à village, de fermes à village est importante pour nous. L’ouverture de ces pistes va permettre aux habitants des localités de se débarrasser des différents maux qui minent ces milieux, notamment, l’état de dégradation du réseau des pistes rurales et les difficultés d’accès des producteurs aux marchés de commercialisation. La piste rurale ne concerne pas seulement le domaine agricole, il y a aussi un meilleur accès aux centres de santé, aux marchés et surtout l’écoulement rapide des produits agricole’’, a témoigné Ewéfiaga Togbui Agokoli IV, chef de canton de Notsè, président de l’union des chefs traditionnels du Togo.

Pour le Ministre du Désenclavement et des Pistes Rurales, Bouraïma Kanfitine Tchédé-Issa, il s’agit pour le gouvernement de construire 4000 Km de pistes à travers les cinq régions économiques du pays avec un premier financement pour 2000 km de pistes rurales sur la période 2018 à 2025.

Le Programme PAPR dans sa consistance comprend trois (3) principales composantes, à savoir :

-la réhabilitation et construction des pistes rurales en zones coton ; 

-la réhabilitation et construction des pistes rurales en zones café‑cacao ;

-le renforcement de capacités des principaux acteurs dans l’entretien des pistes rurales à travers l’appui à la mise en œuvre de la politique nationale d’entretien et le renforcement des capacités institutionnelles.

Pour constater l’effectivité de la réhabilitation de ces pistes, le Premier ministre a visité les tronçons de la piste rurale Sotouméhoé-Kpové-Démé-Déwé-Agoto-Sodja dans les communes de Haho 1 et 2 et ceux de la piste rurale Gamé Séva-Kogbé-Assi Kopé 2 dans la commune de Zio3.

La réalisation de ce programme est estimée à 48,99 milliards de francs CFA sur le budget de l’Etat togolais avec l’appui financier de l’Allemagne et de la France à travers leurs agences notamment, la KFW et l’AFD grâce à une coopération agissante.

Reporterdafrique 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here