Togo : Plan international prône la « liberté en ligne » pour les filles

0
218

Il faut assurer la sérénité aux filles sur internet. C’est le vœu de la section Togolaise de Plan international. L’organisation internationale appuyée par ses organisations partenaires a lancé mercredi 14 octobre 2020 à Lomé une campagne dénommée « liberté en ligne » en faveur des jeunes filles togolaises. Ceci dans le cadre de la célébration de l’édition 2020 de la journée internationale de la fille. L’initiative veut lutter contre le harcèlement et les abus dont sont victimes les filles à travers les réseaux sociaux depuis des années.

Photo: Les promoteurs au lancement à Lomé

La célébration de la journée internationale de la fille étant une opportunité aux filles de faire entendre leur voix visant plus de justice et d’égalités sociales, l’événement placée cette année sous le thème : « liberté en ligne » invite à des actions synergiques des acteurs de tout bord pour le respect des droits de celles-ci même sur internet. Il est question à travers cette manifestation de rendre visible la vie invisible des filles dans leur quotidien.

Selon plan international Togo, les files sont régulièrement confrontées aux harcèlements, aux abus et à la violence lorsqu’elles s’engagent en ligne pour s’exprimer sur des questions qui leur tiennent à cœur. Elles sont doublement désavantagées en raison de leur âge, de leur couleur et de leur sexe.

Loin d’être seulement un obstacle à leur épanouissement, ce phénomène réduit les filles au silence, impactant négativement leur engagement, leur leadership et leur activisme. Cette campagne lancée en leur faveur et couplée de la signature d’une pétition devra à terme permettre aux autorités de prendre des décisions en vue de freiner le phénomène.

 « Nous avons choisi la thématique de la liberté en ligne parce que nous avons fait une étude de grande envergure dans 31 pays interviewé de façon qualitative et quantitative un certain nombre de filles dont des jeunes filles du Togo et nous avons pu conclure qu’il y a une réalité en ligne qui traduis la réalité du quotidien qui est le harcèlement. C’est pour cette raison que nous avons pris cet engagement de soutenir les jeunes filles du Togo en créant ce cadre qui devra nous mobiliser tous », a expliqué Awa Fally Bah, Représentante Résidente de Plan international au Togo.

Pour rappel, Plan international est une organisation internationale implantée au Togo depuis plusieurs années. Elle mène des actions en faveur des jeunes filles et des enfants notamment sur les questions liées au droit et à l’égalité de genres.

Reporterdafrique

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here