Togo : PSMICO/ANADEB équipe la ville de Vogan d’un bâtiment polyvalent dédié à la maison des jeunes

0
288

Au Togo, la dynamique de l’inclusion pousse les pouvoirs publics à œuvrer pour le développement à la base à travers des mécanismes mis en place. À Vogan dans la région maritime, l’Antenne régionale de l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb) a procédé à la réception d’un bâtiment polyvalent dédié à la maison des jeunes de la ville. 

Photo

C’était en mai dernier en présence du Maire et du SG au préfet de la la localité. 

Etablie sur une réserve administrative de 3 ha et pouvant accueillir plus de deux-cents (200) personnes, le centre est composé d’une salle équipée d’un podium, de vestiaires pour hommes et femmes, d’un local technique, d’un bureau, de trois (3) guichets et de cabines de toilette pour hommes et femmes.

Mis à part ce bâtiment polyvalent équipé de rampes, le centre a bénéficié d’un forage photovoltaïque avec une adduction d’eau potable.

Notons que cette réception était marquée par la remise officielle des clés au Maire de Vogan.

Financés par l’État togolais à un coût total de 13.395.300 francs CFA pour le forage photovoltaïque et de 51.000.000 francs CFA TTC pour la maison des jeunes, ces joyaux sont le fruit du programme de soutien aux micros-projets d’infrastructures communautaires (PSMICO) piloté Dans la région Maritime depuis 2017, avec un total de 39 ouvrages réalisés dans les préfectures. 

À ce jour, toutes les Préfectures bénéficient d’infrastructures dans le cadre de la mise en œuvre du PSMICO.9 dans la préfecture de Zio, 3 dans le Bas-mono. 10 dans le Vo, 7 dans l’Ave, 5 dans les Lacs, et 5 dans le Yoto.

Parmi ces infrastructures, on peut noter les blocs de latrines, la maison des jeunes, les forages photovoltaïques, les bâtiments scolaires, les pistes, Centre de recherche Artisanals (CRA), marché, centres de santé.

Ces infrastructures ont été réalisés grâce au Budget de l’État et d’autres bailleurs de fonds. On peut citer Fonds spéciaux, EBOMAF, BORNFONDEN, PRADEB, BOAD.par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb).

Reporterdafrique, Source : ANADEB

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here