RSE : Le CACIT veut aider les entreprises à respecter les droits de l’Homme au Togo

0
130

La Responsabilité Sociétale de Entreprises (RSE) était au cœur d’un séminaire de renforcement de capacités ce mercredi 14 octobre 2020 à Lomé. Selon la norme standard internationale ISO 26000, le périmètre de la responsabilité sociétale des entreprises se définit autour de 7 questions centrales à savoir : la gouvernance de l’organisation, les droits de l’homme, les relations et conditions de travail, l’environnement, la loyauté des pratiques, les questions relatives aux consommateurs, les communautés et le développement durable.

Photo avec les participants à l’ouverture

A l’initiative du collectif des associations de lutte contre l’impunité au Togo CACIT, des acteurs de la société civile ont vu leurs connaissances s’élargir sur les bonnes pratiques. Pour le CACIT, en exploitant les ressources pour produire les bien de consommation, les entreprises ne doivent pas perdre de vue les préoccupations liées aux droits de l’Homme et au développement dural. « Renforcer les capacités des différents acteurs sur la RSE revêt d’une importance majeure puisqu’elle va permettre une nouvelle émulation autour du sujet afin de prévenir et d’éviter les conflits communautaires sur le terrain et renforcer leurs rôles de monitoring des différentes entreprises auxquelles incombe cette responsabilité », a partagé Me Claude Kokou Amégan, Président du CACIT à l’ouverture des travaux.

Ceci, dans le cadre du « projet de renforcement de l’accès des victimes de violation des droits de l’homme à la justice et à la lutte contre la corruption au Togo ».

Les participants sont des magistrats, journalistes, acteurs venus d’organisations de la société civile et ont échangé avec des spécialistes de la RSE. A l’issu de cette rencontre, des recommandations sont produites pour un plaidoyer destiné à la RSE au Togo. « L’initiative du CACIT à organiser cet atelier dans le but de renforcer les capacités des participants et de partager les expériences et bonnes pratiques sur la RSE marque sa contribution pour le respect des droits de l’Homme par les entreprises. Elle permettra également de susciter le débat de cette thématique afin d’émettre es recommandations pertinentes pour l’amélioration dans le respect de la RSE et de promouvoir la protection du droit international relatif aux droits de l’homme au Togo », a précisé le Président Claude Kokou Amégan du CACIT.

Reporterdafrique  

 

 

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here