Intelligence économique : Des patrons de PME/PMI formés par le CADERDT

0
242

Les entreprises d’aujourd’hui sont confrontées à la réalité de la globalisation des échanges mondiales essentiellement caractérisées par la concurrence, l’efficacité et la performance. Au Togo, les petites et moyennes entreprises représentent 90% de l’ensemble des entreprises et ne sont pas épargnées par l’interconnexion de plus en plus grandissante des économies rivalisantes. L’intelligence économique s’impose alors à ces dernières comme étant une nécessité pour favoriser la rentabilité de leurs investissements dans un synergie commerciale marquée en Afrique par des ensembles sous régionales telles que la zone de libre échanges continentale et africaine (ZLECAF) et autres.

Photo: Formateurs et participants à l’ouverture des travaux

C’est face à une telle réalité, que la coalition nationale pour l’emploi des jeunes (CNEJ), techniquement soutenue par le centre autonome d’études et de renforcement des capacités pour le développement au Togo, (CADERDT) a organisé une session de renforcement de capacités à l’endroit des responsables de ces entreprises.

Débutées mercredi 30 septembre pour ne finir que ce vendredi 02 octobre 2020, les échanges ont retenu l’attention des participants sur entre autres, les principales tendances de l’économie africaine, les techniques de mise en œuvre et d’animation d’un dispositif d’intelligence économique à l’échelle d’une PME, les stratégies d’influence utilisées par les grandes puissances sur le continent ainsi que les techniques de sécurisation de leur patrimoine informationnel dans un environnement concurrentiel.

L’idée selon les promoteurs est d’édifier les responsables des PME sur, l’intérêt pratique de l’intelligence économique au sein de leurs structures respectives face aux défis concurrentiels générés par la globalisation des échanges. « Il va sans dire que pour tirer profit de cet environnement où les maitres mots sont concurrence, efficacité et performance, les PME/PMI togolaises se doivent de se doter d’outils et de systèmes efficaces leur permettant de capter des informations stratégiques sur leurs marchés cibles mais aussi sur les environnements dans lesquels elles souhaitent évoluer », a martelé Daniel Noukea Kpeta, Vice-président du groupe thématique mobilisation des ressources/PPP à l’ouverture des travaux.

Reporterdafrique

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here