Togo : FNAFPP, des cadres du ministère de l’énergie et des mines à l’école du SYSCOHADA révisé

0
100

Le renforcement de capacités s’impose aux agents du ministère des mines et de l’énergie selon les premiers responsables de ce département du gouvernement togolais conformément aux exigences du Plan National de Développement (PND) en cours d’exécution dans le pays depuis quelques années déjà. A en croire l’autorité « chaque agent formé est source de rendement pour le service » et donc les agents doivent se mettre aux pas pour optimiser leur rendement au service de l’administration.

Ouverture des travaux Thérèse Gaba au milieu

C’est ce qui justifie la tenue d’un séminaire de renforcement de capacités débuté lundi 21 septembre à Lomé. La rencontre rendue possible grâce financement du Fonds National d’Apprentissage de Formation et Perfectionnement Professionnels (FNAFPP) réuni les comptables et les agents de la cellule planification et suivi évaluation du ministère des mines et de l’énergie autour des experts du cabinet FISCCA-RH.

« La maitrise du SYSCOHADA révisé et les procédures de décaissement des bailleurs de fonds » est la thématique qui nourrit les échanges. Jusqu’au 09 octobre prochain, il est spécifiquement question pour les participants de se rafraichir la mémoire sur ma maîtrise des astuces avancées d’Excel, l’appropriation des motivations du SYSCOHADA révisé, la maîtrise des différentes modalités de décaissement des bailleurs de fonds ainsi que le basculement des comptabilités selon les nouvelles règles comptables.

Photo: Vue partielle avec les participants

Selon les promoteurs, les cadres participants à ce séminaire doivent en tirer le meilleur. « Le FNAFPP se réjouit de cette initiative de renforcement de vos capacités. Il s’agit de vous édifier davantage… vous n’en bénéficierez mieux que si dès maintenant vous vous mettez dans les conditions de prédisposition d’esprit. Soyez réceptifs et participatifs » leur a lancé Thérèse Gaba, Responsable de communication du FNAFPP au lancement des travaux.

La finalité de cette initiative est d’améliorer les performances de ces acteurs économiques. « Cette formation aura pour mérite de renforcer les compétences de ces derniers dans les opérations financières effectuées à fin d’être plus outillés dans la lecture des opérations effectuées dans le cadre de l’exécution des projets et de pouvoir maîtriser les procédures de décaissement des bailleurs de fonds et d’en faire le suivi », à partagé Damgare Sogle, Directeur Général des mines et de l’énergie.

Reporterdafrique

 

 

 

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here