Financement de projets : Le FAIEJ contribue à la création d’emplois chez les jeunes au Togo

0
288

Grâce aux différents acteurs (le gouvernement et ses partenaires, les institutions de microfinance, etc.) qui les soutiennent dans leur quête de financement, de plus en plus de jeunes togolais se lancent dans l’entreprenariat et commencent par voler de leurs propres ailes. L’Etat tente autant que faire se peut de renforcer leurs compétences en les accompagnant dans la mise en œuvre de leurs projets à travers la création des mécanismes de financement. C’est de cette dynamique qu’est né le Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (Faiej). Jusqu’ici, le bilan de ses interventions est satisfaisant.

Illustration

Créé en 2012, le Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (Faiej) est un système intégré d’appui technique et financier du gouvernement togolais qui se voue à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes à travers la promotion de l’entrepreneuriat. Il est destiné aux jeunes (de 18 à 35 ans) porteurs d’idées de création d’entreprise.

Les résultats enregistrés en 2019 suffisent à mesurer son succès. Plus de 5400 emplois ont été créés par près de 3000 porteurs de projets, financés à hauteur de plus de 03 milliards de francs CFA. Au même moment, au moins 106.000 personnes ont été sensibilisées à l’esprit d’entreprise et plus de 17.248 d’entre elles ont été formées techniquement à diverses qualifications professionnelles.

Malgré leurs compétences multiples, les jeunes togolais ont toujours eu des difficultés d’ordre financier pour développer leurs projets. Le Faiej a donc créé un Crédit jeune entrepreneur (CJE) à 4,5% d’intérêts, qui peut également faire office de garantie pour solliciter des crédits auprès des établissements bancaires et de microfinance. Plus de 12.000 personnes se sont inscrites pour en bénéficier.

La Rédaction

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here