Covid-19: L’aéroport de Lomé reprend service avec des dispositions spécifiques

0
166

La santé n’a pas de prix. Cette phrase a toute sa valeur parce qu’elle constitue, à elle seule, une raison suffisante pour stopper toute activité tendant à secouer la santé publique, a fortiori dans une période de crise sanitaire. Jusqu’au 31 juillet 2020, l’aéroport international Gnassingbé Eyadema était encore fermé au trafic commercial pour limiter les risques de propagation de la covid-19. Depuis le 1er août, suite à des réflexions longuement mûries par les ministères concernés, des dispositions sanitaires et sécuritaires prises à chaque niveau, les vols domestiques et internationaux ont repris à l’aéroport, avec des consignes claires et des directives bien déterminées à l’avance.

Illustration

Une semaine avant la réouverture, la Société aéroportuaire de Lomé-Tokoin (Salt) a tenu une réunion avec toutes les parties prenantes. Ensemble, elles ont fait l’état des lieux des dispositions prises depuis la fermeture des frontières aériennes et déblayé le terrain pour la reprise des activités. Par exemple, une plateforme numérique des voyageurs a été développée ; un laboratoire équipé a été installé et sert à tester les voyageurs ; l’aérogare a totalement été désinfectée ; des vitres ont été mises en place à l’enregistrement pour éviter que les hôtesses soient en contact direct avec les passagers ; longtemps restés au sol, les avions ont été inspectés pour éviter toute surprise désagréable, etc

La Rédaction

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here