Togo : 60% des examens de fin d’année passés avec le Début du BAC I ce mardi

0
397

La crise sanitaire du coronavirus n’a pas eu raison de l’année scolaire au Togo comme le faisait croire la pandémie à ses débuts avec la fermeture des écoles pendant un bon moment. Après le CEPD, l’examen du baccalauréat première partie a débuté ce mardi 18 août 2020 sur l’ensemble du territoire togolais. Chacun des candidats ayant porté son masque, la distanciation sociale étant respectée dans les salles de classe, avec la présence de dispositifs de lave-mains dans les centres d’écrit. Selon le gouvernement, c’est des examens qui se passent des le respect des mesures barrières comme l’exige les recommandations sanitaires pour limiter la propagation de la pandémie.

Le ministre Afffo Atcha-Dédji de l’enseignement primaire et secondaire avec son collègue de l’enseignement technique ce mardi au lycée du 2 Février

A en croire des sources officielles, le pays enregistre un total de 59 150 candidats à cette session de 2020 du BAC I dont 23 455 filles soit 39,6%, le tout reparti dans 141 centres écrits. L’enseignement technique enregistre pour sa part 12 200 candidats. Il est identifié une légère augmentation du nombre des candidats avec une hausse de 4 250 comparativement à l’année 2019 qui enregistrait 54 900 candidats.

Il est aussi précisé que les candidats inscrits dans les séries scientifiques (C et D) représentent seulement 36,98% (21 261) de l’ensemble des candidats contre 63,02% (34 787) inscrits en série A4. D’où la nécessité de poursuivre les efforts de lutte contre la désertion des filières scientifiques.

Les autorités en charge de l’enseignement primaire et secondaire ainsi que celles de l’enseignement technique se déplacé depuis tôt ce matin pour constater l’effectivité du démarrage des épreuves dans différents décrits à Lomé. C’est à travers une tournée de visites dans les lycées de Tokoin, de Bè-Kpota, du 2février, d’Atiégou ect….

« Nous avons été agréablement surpris, toutes les mesures barrières sont respectées dans les établissements et nous même nous avons dû nous laver les mains avent de rentrer dans les classes. Et dans toutes les classes nous avons constaté que la distanciation est respectée et chaque candidat a porté son masque. C’est une très bonne chose. Aujourd’hui nous nous réjouissons que l’année scolaire ait pu être sauvée espérant que les choses se poursuivent dans la même lancée pour les deux examens restants à savoir le CEPD et le BAC II », a partagé le ministre Affo Atcha-Dédji de l’enseignement primaire et secondaire accompagné de son collège de l’enseignement technique.

Reporterdafrique

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here