Togo : Entreprenariat des jeunes, l’intervention décisive de la DOSI

0
190

Le chômage a nettement baissé avec la mise en place de la Délégation à l’organisation du secteur informel (Dosi), un des mécanismes mis en place par les pouvoirs publics pour aider les jeunes entrepreneurs du pays. En 2019, la délégation a sensibilisé et outillé 29.954 personnes sur les avantages d’une économie formelle. 288 entreprises et 1017 emplois ont été créés ; 6894 jugements supplétifs ont été établis ; 758 permis de conduire catégorie A ont été délivrés aux conducteurs de moto grâce au projet « Zokéké ».

Illustration

Déjà en février 2019, le projet a permis à 182 conducteurs de taxi-moto de devenir des entrepreneurs disposant d’une carte d’opérateur économique et d’un permis de conduire. En 2018, 10.548 entreprises étaient passées de l’informel au formel.

Dans le secteur artisanal, 20.897.296 artisans ont été formés en techniques de création et de gestion des PME et en perfectionnement professionnel en 2018 ; 9936 kits de travail ont été fournis aux jeunes artisans, 11.252 projets d’artisans ont été financés et 2913 artisans ont participé à des foires nationales et internationales. De 2011 à 2019, le gouvernement a investi près de 09 milliards de francs CFA dans le secteur et soutenu près de 12.000 projets.

Cette importance accordée au secteur permet d’accroître le nombre d’entreprises au Togo. Au cours des six (06) premiers mois de 2020, plus de 6000 nouvelles entreprises ont poussé. En 2019, le pays avait enregistré plus de 11.000 nouvelles créations d’entreprises contre à 10.545 en 2018.

La Rédaction

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here