Togo : Traitement salariale révisé pour les enseignants

0
212

Le gouvernement togolais se souci des conditions de vie des enseignants du pays en agissant ces dernières années sur l’amélioration de leur rémunérations suivant les différentes catégories des cadres. En ce qui concerne la catégorie B qui regroupe les titulaires du Bac, la rémunération est de 123.126 lorsqu’’ils sont recrutés. Ils finissent leur carrière avec 288.407 francs CFA. Sur 10 ans, la hausse est respectivement de 87 et 86%. La catégorie C ou les titulaires du BEPC sont rémunérés à 103.090 francs CFA à leur entrée et partent à la retraite avec 185.730 francs CFA. Ici, on parle d’une progression de 114,5 et 102%.

Illustration

Pour la catégorie D qui comprend ceux n’ayant que le CEPD, elle est rémunérée à 72.237 francs CFA au début et à 138.349 francs en fin de carrière ; soit une hausse de 206,20% et 136%. En somme, les calculs montrent que pour les catégories A1 et A2, les revalorisations traduisent un montant de 708.000 francs CFA annuels, soit 59.000 francs CFA mensuels. Pour la catégorie B, c’est 564.000 francs CFA annuels et 47.000 francs CFA mensuels tandis qu’elles sont de 588.000 francs par an pour les C et D, soit 49.000 francs CFA mensuels. Hormis la question de la revalorisation salariale, il y a des inquiétudes qui subsistent et qui ne sont pas encore abordées notamment le paiement des différentes primes dont celles de salissure (pour l’utilisation de la craie salissante), de veille (pour le temps passé la nuit à corriger les copies et préparer les cours du lendemain) etc.

La Rédaction

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here