Togo : PAPV, combattre l’insalubrité

0
362
Illustration

Le Programme d’appui aux populations vulnérables (PAPV) piloté par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb), un dispositif du ministère du Développement à la base, de l’Artisanat et de la Jeunesse, a permis l’assainissement de la ville de Tchamba. Financé à hauteur de 149.388.750 francs CFA, le programme a permis de construire des infrastructures dans plusieurs quartiers de la ville. Il s’agit de 03 blocs de latrines modernes, 175 mètres linéaires de caniveaux, 60 puisards, 03 ouvrages de franchissement et 500 mètres linéaires de rue, 03 forages munis de panneaux photovoltaïques. 

La mise en œuvre du PAPV dans la ville de Tchamba a changé l’image de la localité et a eu des impacts positifs sur les populations. Les problèmes d’insalubrité sont considérablement réduits et les riverains peuvent respirer désormais de l’air pur. Les pratiques d’une bonne hygiène sont rentrées dans leurs habitudes. Dans la foulée, le programme a suscité des opérations d’insalubrité financées par des associations auxquelles participent plusieurs travailleurs issus de différentes communautés de la ville.

En dehors de cela, certains volontaires se sont engagés pour mener à bien des actions. Ils détruisent les dépotoirs, aménagent des espaces verts, curent les caniveaux et sensibilisent les habitants sur l’hygiène et les bons comportements. Le programme a également permis d’améliorer les revenus de 15.000 femmes et jeunes.

La Rédaction

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here