Togo : L’opposant Gabriel Agbéyomé et ses 3 collaborateurs libérés sous caution

0
498

Le Doyen des Juges d’Intstruction de Lomé a ordonné la libération de Gabriel Agbéyomé Kodjo et ses trois collaborateurs arrêtés suite au scrutin présidentiel du 22 février 2020 au Togo. Après sa présentation au procureur de la République, le candidat autoproclamé de l’élection présidentielle, arrêté depuis le 21 avril 2020 à son domicile par les forces de l’ordre et de sécurité, recouvre sa liberté après avoir passé trois nuits dans les locaux de la gendarmerie nationale. Vendredi tard dans la nuit, Agbéyomé Kodjo, Filbert Attisso, Brigitte Adjamagbo, et Marc Kodjo Mondji sont relâchés et placés sous contrôle judiciaire.

Photo

Arrêté pour s’être autoproclamé et faisant usage des emblèmes de l’état togolais comme chef d’Etat , pendant que sont challenger Faure Gnassingbé a été proclamé par la cour suprême, Agbéyomé Kodjo, le candidat de la dynamique Kpodzro et ses collaborateurs devront dorénavant observer rigoureusement 4 cautions qui leur sont imposées par la justice togolaise.

D’après des sources proches du dossier, chaque premier lundi du mois, ils doivent signer une fiche de présence et obtenir une autorisation spéciale de sortie de Lomé.

S’agissant des 4 cautions contenues dans un document signé du doyen des juges d’instruction à la date du vendredi 24 avril 2020 Awi Adjoli, il leur est exigé de :

1-Obligation de déférer à ses différentes convocations aussitôt qu’il en sera requis

2-Interdiction de quitter le territoire national sans notre autorisation expresse

3-Interdiction de faire toute déclaration tendant à la remise en cause des résultats du dernier scrutin présidentiel du 22 février 2020

4-Interdiction de tous propos, déclarations, ou attitudes tendant à remettre en cause et à saper l’ordre constitutionnel et institutionnel existant.

Reporterdafrique

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here