Togo: Le PASA relance le sous-secteur de l’élevage

0
240
Illustration

Le programme d’appui au secteur agricole (PASA) bénéficie du soutien de la Banque mondiale et est estimé à un coût global de plus de 26 milliards de francs CFA. Il a permis de créer 20 Entreprises de services et organisations paysannes (Esop) dont 10 pour le riz, 04 pour le soja, 02 pour le miel, 02 pour l’ananas, 01 pour l’arachide et 01 pour le manioc.

En outre, ce projet a promu 170 fermes commerciales d’élevage et financé 88 microprojets agricoles et 186 microprojets piscicoles. Avec la distribution de 3679 géniteurs améliorateurs petits ruminants et de 5300 géniteurs améliorateurs volailles, le projet a amélioré le sous-secteur de l’élevage. On dénombre aujourd’hui près de 60.000 agriculteurs, 13.000 éleveurs, 1600 pêcheurs et 500 mareyeuses et transformatrices de poissons qui ont bénéficié du programme.

La relance du sous-secteur de l’élevage qui cadre avec la promotion des élevages commerciaux, est un projet en adéquation avec l’axe 2 du Plan national de développement (PND) qui vise à assurer la sécurité alimentaire, accroître les revenus des exploitants et améliorer les conditions de vie des populations rurales, particulièrement celles des populations vulnérables, les femmes et les jeunes.

Reporterdafrique

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here