Togo : Covid-19, le gouvernement appelle au respect du couvre-feu

0
547

Le gouvernement togolais est déterminé à faire barrière à la propagation de la pandémie liée au coronavirus dans le pays. C’est dans cette dynamique que plusieurs mesures ont été prises pour briser la chaîne de contamination du mal dès les premiers cas confirmés dans le pays. Aux rangs de ces mesures, figure le couvre-feu allant de 20h à 6h du matin dans le grand Lomé, décrété depuis le 02 avril dernier pour une durée de 3 mois couvrant. Dans une note rendue publique samedi à Lomé, le gouvernement fait savoir que certains togolais s’opposent volontiers au respect du couvre-feu et se retrouvent face à des forces de sécurité parmi lesquels des agents indélicats qui exercent des actes de violence sur ces derniers.

Le Gnl Yark Damehame, Ministre de la sécurité et de la protection civile

En effet, le gouvernement par la voix du ministre en charge des questions de la sécurité et de la protection civile Yark Damehame, invite l’ensemble des togolais au respect de cette mesure face à l’urgence sanitaire en cours dans le pays.

A travers ladite note, le gouvernement fait savoir que : « … certains concitoyens, faisant fi du couvre-feu se retrouvent encore dans les rues aux heurs interdites sans motifs ni raisons valables.

De même, il nous a été rapporté de plusieurs sources concordantes des cas de bavures et d’exactions commises par certains éléments des forces de l’ordre et de sécurité appelés à faire respecter les décisions du gouvernement dont le couvre-feu.

Le ministre de la sécurité et de la protection civile… invite les récalcitrants à suivre la majorité en respectant à leur tour l’ensemble des mesures prises dans le cadre de cette lutte.

Il appelle les éléments des forces de défense et de sécurité à plus de professionnalisme et au respect des normes déontologiques dans l’application de toutes les mesures prises par le gouvernement. En outre, il précise qu’en tout état de cause, aucun cas de voies de fait sur un quelconque citoyen ne restera impuni ».

Reporterdafrique

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here