Covid-19 : Interdiction du Zémidjan, le gouvernement togolais revient sur sa décision

0
569

Les autorités togolaises veulent mener une lutte efficace contre la pandémie au COVID-19 dans le pays. Après sa décision de suspendre le travail des conducteurs de taxi motos dans le grand Lomé, l’exécutif est revenu sur sa décision dimanche voulant bien faire les choses.

Illustration

Dans un communiqué qui nous est parvenu ce dimanche 5 avril, à la Rédaction de Reporterdafrique, il est indiqué que le gouvernement veut accompagner les acteur concernés une fois que la mesure rentre en vigueur.

Lisons plutôt l’intégralité du communiqué du gouvernement:

“Dans le souci de mettre en œuvre toutes les mesures susceptibles d’éviter la propagation de la pandémie du coronavirus (COVID-19) dans notre pays et donc de mieux protéger la population contre cette pandémie destructrice, le Ministre des infrastructures et des transports et le Ministre de la sécurité et de la protection civile ont annoncé le 04 avril 2020 à l’attention des Sociétés de transports urbains de passagers et des syndicats des conducteurs routiers du Togo, certaines mesures restrictives en l’occurrence concernant le Grand Lomé (préfectures du Golfe et d’Agoè-Nyivé).

En attendant que les mesures d’accompagnement prises en vue de soutenir les différentes couches vulnérables et socioprofessionnelles concernées ne soient effectives, le Gouvernement suspend jusqu’au 11 avril 2020 l’application des mesures précédemment annoncées le 04 avril concernant le secteur des transports urbains.

Le Gouvernement compte sur le sacrifice citoyen de toute la population afin qu’ensemble nous puissions éradiquer la pandémie du COVID-19”.

Reporterdafrique

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here