Côte d’Ivoire: Alassane Outtara de plus en plus isolé face au cauchemar Soro?

0
1716
Alassane Ouattara

Des chefs d’Etat en colère contre Alassane Ouattara? En Côte d’Ivoire aujourd’hui, les schémas se dessinent progressivement et les choses se précisent sur le chemin vers le scrutin décisif de 2020, une élection qui devra reconfigurer le paysage politique du pays. Entre Alassane Ouattara et son ex président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, l’une des personnalités qui ont eu à œuvrer pour que l’actuel président ivoirien soit là où il est actuellement, c’est le jour et la nuit. Le premier veut en découdre avec le second sous des prétextes fallacieux le tout avec l’esprit de manipulation des consciences. Aux yeux de certains dirigeants africains, eu égard à la réalité du Sahel qui fait face aux terroristes qui s’organisent, il faut jouer à l’apaisement avant qu’il ne soit trop tard. Car, comme on le dit souvent, lorsque la case du voisin brûle, il faut aller en soutien pour aider à éteindre le feu. Idée de convaincre Alassane Ouattara à éviter ce bras de fer qui, au finish pourra lui être un coup fatal. Mais…..

Se sentant seul maître à bord, suffisant et immuable à sa place, Alassane Ouattara n’écoute pas les conseils de ses pairs. Alpha Condé, Théodoro N’biang en ont eu pour leur compte. Une situation qui a amené l’homme fort de Brazzaville, le Président Dénis Sassou N’guesso, a asséné ses vérités au président ADO. “On ne fait pas ça aux amis, tu n’y arriveras pas”.

Alpha Condé, N’biang sont repartis sur des nerfs. Du coup, les agitations du pouvoir Alassane Ouattara contre M Soro commencent à rencontrer des difficultés. Et pour cause.

Le mandat international lancé depuis peine à convaincre les esprits. L’argument qui sous tend le mandat, titube. Les accusations contre un candidat à l’élection présidentielle et surtout que, l’incriminé n’est autre que, un ex-président de l’Assemblée nationale, qui depuis son départ à la tête de l’institution n’est pas inquiété et c’est quand il nourrit l’envie de conquérir le fauteuil présidentiel que les accusations tombent, il y a de quoi s’inquiéter.

Ce qui se passe entre Alassane Oauttara et son ex président de l’assemblée nationale, ne plait pas certaines personnalités autour. Cela n’augure pas un lendemain meilleur à toute la Côte d’ivoire. Et selon les informations, les ex com’zones des forces nouvelles FN) intégrés dans l’armée ivoirienne, commencent à grincer des dents surtout que, le plan de Ouattara, c’est d’incriminer les plus redoutés proches de Soro. Ils ne sont pas les seuls.

Pour le moment, les présidents comme Macky Sall du Sénégal, Faure Gnassingbé du Togo, Félix Tshisekedi de la RD Congo, Alpha Condé et Moustapha Chafi sans oublier le Prof Alpha Condé, N’guéma Obiang etc accélèrent les coups de fil entre eux. Les différents échanges pour que, la balle soit à terre ne donnent pas de résultat. Dans l’entourage que les dirigeants africains et certains chefs d’état de l’Union européenne contactent, il n y a pas visiblement de soucis.

Sur quoi compte ALassane Ouattara pour mettre tout le monde au dos? La France? A priori Oui. Mais là-aussi, il fait un mauvais calcul puisque, les relations internationales qui s’invitent dans ce bras de fer commencent à s’élargir. Aujourd’hui, avec le sentiment antifrançais qui emballe, aucun dirigeant français pour des intérêts, ne peut oser dans cette situation. Et la balance peut basculer à tout moment. Ce que ignore les conseillers d’Alassane Ouattara.

Le président Alassane Ouattara veut coûte que coûte humilier Guillaume Soro, l’emprisonner pour bomber le torse et maintenir le pouvoir à son gré. Pourra-t-il le faire si facilement? La Côte d’ivoire est une poudrière qui peut à tout faux pas, s’enflammer. L’opposition ivoirienne, même s’il y a division, sait que, le dernier appui autour duquel tout le monde doit s’appuyer reste Guillaume Soro puisque, les chances pour le retour de Laurent Gbagbo et de Blé Goudé qui va redistribuer les cartes, sont minces avec les derniers rebondissements de la CIP au sujet des dossiers relatives aux deux personnalités.

Ce que l’on sait, c’est que, l’entourage de Soro reste serein et M Soro Guillaume reste lui, imperturbable. C’est ce que confirme Habib Sanogo, porte-parole de Générations et peuples solidaires (GPS), le mouvement de Guillaume Soro.

L’homme en a d’ailleurs fait preuve, samedi 28 décembre 2019 alors que le pouvoir avait déjà  lancé un mandat d’arrêt international contre lui, Guillaume Soro, entre la France et l’Espagne, nomme Roger Banchi qui était non seulement un ancien membre des Forces nouvelles (FN, ex-rébellion ivoirienne) dirigée par Guillaume Soro mais également un ancien ministre des PME sous le Président Laurent Gbagbo,  comme président de la délégation du GPS d’Europe. Cette nomination prouve encore que Soro reste déterminé jusqu’au bout. Vaincre ou mourir. Il est question à travers cette nomination de conduire la résistance politique jusqu’à la victoire.

Selon Habib, l’ancien Premier Ministre ivoirien n’a aucune difficulté à circuler. Ce qui prouverait, selon lui, que les pays européens n’accordent que peu de crédit au document de la justice ivoirienne. “Ça va dépendre des autorités des pays dans lesquels il se trouve, ou le pays dans lequel il pourrait se trouver, je pense, sont informés de ce que ce mandat d’arrêt international a juste pour but, en fait, d’écarter un candidat. Et nous ne pensons pas qu’il sera exécuté. Mais dans tous les cas, ce sera à chaque pays de déterminer s’il souhaite exécuter ce mandat ou pas”.

A la question de savoir s’il a reçu des garanties des autorités espagnoles, françaises, belges pour qu’il puisse circuler entre ces pays, Habib Sanogo affirme que “Pour le moment, Guillaume Soro circule librement. Donc à ce niveau, il n’y a pas de problème, il n’est pas caché. Lorsqu’il passe d’un pays à l’autre, il se déclare normalement. Et pour le moment, il circule librement”. Et d’ajouter que “Guillaume Soro circule librement dans des pays qui sont regardant des droits de l’homme et qui savent très bien comment la justice en Afrique peut être instrumentalisée”.

Reporterdafrique

 

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here