Togo : Présidentielle de 2020, la CNLPAL pose ses valises à Bè

0
412
Inoussa Baraïma, Vice-président de la CNLPAL

La campagne de sensibilisation à la lutte contre l’extrémisme religieux et à l’apaisement sociale en prélude des élections présidentielles de 2020 au Togo, initiative portée par la Commission Nationale de Lutte contre la Prolifération, la circulation et le trafic illicite des armes légères et de petit calibre (CNLPAL) suit sa dynamique sur le terrain.

Après les populations d’Agoè-Nyivé (banlieue nord de Lomé), c’est le tour des habitants de la commune de Bè dans le grand Lomé vendredi 27 décembre 2019, de recevoir la visite des premiers responsables de la CNLPAL. Pendant plusieurs heures, le message de la non-violence en période électorale a été transmis aux populations en vue de préserver la paix dans le pays.

C’était en présence des autorités coutumières de la localité, des responsables administratives du pays ainsi que des responsables religieux.

Il était question pour la Commission de prévenir la violence surtout celle basée sur la religion notamment le djihadisme qui sévit dans la sous-région ouest africaine ces derniers temps.

« Nous devons lutter pour la paix, la non-violence quelque soient les motifs, les évènements et surtout en politique Le Djihad est loin de la violence. Il est loin de la barbarie et de la prise d’otage », a lancé Inoussa Baraïma, Vice-président de la CNLPAL et président de l’union musulmane du Togo.

Reporterdafrique

Visitez nous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here